Infos dernières

Matthias Müeller, P-dg du groupe Volkswagen poussé vers la sortie

Comme nous vous l’annoncions il y a quelques jours sur DZMOTION.COM, Volkswagen a remplacé son directeur général par Herbert Diess, qui prend la responsabilité de l’ensemble de l’entreprise après avoir supervisé la marque VW. Il succède à Matthias Mueller, qui a été nommé en 2015 au plus fort du scandale des émissions diesel.

M. Diess est célèbre pour s’être opposé aux syndicats et est connu pour ses mesures de réduction des coûts. Cette mesure fait partie des changements radicaux annoncés par la société allemande, qui possède également plusieurs autres marques, y compris Audi et Porsche.

Le constructeur a annoncé qu’il allait réorganiser ses 12 marques en créant six nouvelles divisions de véhicules et une filiale spécial, consacré à la Chine, son plus grand marché.

Le remaniement de la direction témoigne de la volonté de VW de sortir du scandale des émissions et de poursuivre son plan «Stratégie 2025» pour construire des véhicules plus écologiques.

M. Mueller avait dirigé Porsche avant d’être promu pour remplacer Martin Winterkorn en tant que chef VW. Il a présidé une vaste restructuration de l’entreprise et de ses autres marques.

Cependant, en mai 2017, les procureurs de Stuttgart ont déclaré qu’ils enquêtaient sur M. Mueller au sujet de soupçons sur la tricherie au diesel.

Le scandale, dans lequel VW a installé un logiciel qui falsifiait les résultats des émissions dans 11 millions de véhicules dans le monde, a coûté à l’entreprise au moins 30 milliards de dollars  en amendes et autres coûts.

En plus des voitures, l’empire VW couvre les secteurs de motos, d’autobus et de camions. Ses marques comprennent également Bentley, Scania, Skoda et Ducati.

Le président de VW, Hans Dieter Poetsch, a déclaré dans un communiqué que M. Mueller avait accompli un «travail remarquable» pour la société. «Il a assumé la présidence du conseil d’administration à l’automne 2015, lorsque l’entreprise a fait face au plus grand défi de son histoire. “Non seulement il a su maintenir le cap avec Volkswagen pendant cette période, mais avec son équipe, il a également réaligné la stratégie du groupe.”

Cependant, M. Mueller a été considéré par les critiques comme n’ayant pas réussi à recentrer le portefeuille de marques du groupe, un pilier clé de la «stratégie 2025» pour transformer l’entreprise en un leader des voitures plus propres après le scandale du diesel.

Par ailleurs, certains analystes ont applaudi la nomination de M. Diess. “Diess est un homme d’action, il est le choix le plus plausible chez VW pour mener le groupe dans la prochaine phase de sa transformation”, a déclaré l’analyste de Frank LB Frank Schwope.

VW a également annoncé que le directeur du comité d’entreprise, Gunnar Kilian, remplacerait Karlheinz Blessing en tant que responsable des ressources humaines. Et le directeur général de Porsche, Oliver Blume, rejoindra le comité principal de VW.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*