Infos dernières

Mise en service fin 2018 du viaduc de Oued Ouchayeh

L’important ouvrage d’art qu’est le viaduc de Oued Ouchayeh sera, selon toute vraisemblance, réceptionné ne fin d’année. Les travaux d’avancement de cet ouvrage en sont à 60% avec le début de la pose des traverses métalliques pour la partie de la voie ferrée du projet qui sera effectuée la semaine prochaine.

Le directeur des travaux publics de la wilaya d’Alger Abderrahmane Rahmani a fait savoir que le taux d’avancement des travaux de réalisation du viaduc d’Oued Ouchayeh a atteint les 60%, faisant état de l’entame, au cours de la semaine prochaine, de la pose des traverses métalliques pour la partie de la voie ferrée du projet .

Selon le directeur des travaux publics de la wilaya d`Alger Abderrahmane Rahmani, le projet du viaduc d’Oued Ouchayeh, d’une longueur de 1100 mètres, enregistre une avancée notable avec un taux d’avancement de 60 %, prévoyant la livraison définitive vers la fin de l’années en cours.

Il a précisé que ce projet, auquel une enveloppe de 10 milliards de DA a été dégagée, est actuellement en phase de pose de poutres métalliques de deux ponts, le premier enjambant la voie ferrée sur une longueur de 92 mètres et le deuxième l’Oued El Harrach.

Pour M. Rahmani, la fin de l’opération de pose des poutres métalliques verra l’accélération de la cadence des travaux de cette liaison radiale entre la route nationale n38 et Baraki sur une distance de 4,5 Km pour relier les communes d’Hussein dey et de Baraki en direction de la wilaya de Blida afin de fluidifier la circulation routière et décongestionner le trafic au niveau de cet axe.

La réception du viaduc d’Oued Ouchayeh facilitera l’accès à l’Aéroport et la sortie d’Alger-centre en direction de Birtouta et la RN 1 et la  rocade 2, a-t-il ajouté.

Il a rappelé également que le projet du viaduc s’inscrit dans le cadre d’un ensemble de projets visant la modernisation du réseau routier dans la wilaya qui garantissent la fluidité du trafic routier à partir d’Alger-centre vers La Sablette et vers l’autoroute Est-Ouest.

Par ailleurs, la même source a imputé le “retard” accusé dans les travaux du projet de dédoublement du tronçon routier Zéralda-Douaouda sur une distance de 19 km et dont les travaux de réalisation ont atteint un taux de 50%, à “des problèmes d’expropriation”, indiquant que les travaux seront entamés prochainement, ce qui permettra l’accès rapide des camions vers le Centre d’enfouissement technique (CET) de Hamici.

 

Plusieurs projets routiers réceptionnés en 2018

Le directeur des travaux publics de la wilaya d’Alger a fait état, d’autre part, de la réception de plusieurs projets, en cours de réalisation, dont la voie d’évitement de Rouiba au mois d’avril prochain et celle des Eucalyptus en août 2018.

Plusieurs projets seront réceptionnés progressivement, à l’image du dédoublement de la route Ben Aknoun vers le Val d’Hydra, la trémie de Djenane Sfari et le dédoublement de la RN 36 entre la faculté de droit et le siège d’Afripol, a ajouté le même responsable, soulignant que ces infrastructures font partie des 40 projets de dédoublement et des 7 axes routiers, visant à désengorger la circulation routière et éliminer les points noirs au niveau de la capitale.

Rahmani a annoncé, par la même occasion, la réception à la fin du semestre en cours, du port de Rais Hamidou, rappelant que ce projet concerne des travaux d’extension et de réalisation d’abris de pêcheurs.

Abordant le projet d’aménagement de la façade maritime de Bab El Oued, M. Rahmani a relevé que les travaux au niveau de ce site se poursuivaient, avant de souligner l’achèvement de l’aménagement des piscines artificielles et le lancement prochain des travaux d’aménagement de piscines naturelles, outre l’aménagement d’un passage maritime sur une longueur de 600m devant relier Kettani (Bab El Oued) à “Kaa Essour”.

Toujours au niveau de Bab El Oued, le même responsable a fait état du lancement prochain de l’opération d’aménagement de la place “Malakoff” vers la façade maritime, une opération a-t-il rappelé confiée à l’entreprise “Meditram” pour une enveloppe de 800 millions DA.

La promenade de La Sabelette verra, pour sa part, l’été prochain la réception une partie d’un port de pêche, un parking d’une capacité d’accueil de 400 véhicules et deux restaurants, qui viendront enrichir cette structure touristique qui s’étend jusqu’à la verte rive, a conclu M.Rahmani.

(avec APS)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*