Infos dernières

Naftal met le cap sur le GPL

Concernant le développement du GPL carburant (Sirghaz), il est prévu la réalisation de 1.000 points de vente au niveau des stations-services qui s’ajouteront aux 610 existants, soit une couverture de 72% du parc de stations-service de l’entreprise.

Naftal projette aussi de construire 31 centres de conversion GPL/C en plus de 30 autres centres existants devant ainsi permettre la conversion par Naftal de 26.500 véhicules par an dès 2017.

La mise en œuvre de toutes ces opérations nécessitera un financement de l’ordre de 564 milliards de dinars (mds DA), dont 203 mds DA pour le développement du réseau des stations-service, 152 mds DA pour l’augmentation des capacités de stockage et 102 mds DA pour la réalisation et la rénovation des canalisations.

En outre, la réhabilitation et la modernisation des unités d’enfûtage et d’emballage GPL devraient bénéficier d’une dotation de 15 mds DA.

Sur l’enveloppe globale de 564 milliards DA, Naftal compte contracter un emprunt à long terme d’un montant de 283,2 mds DA pour le financement des projets stratégiques inscrits dans ce programme, soit plus de 50% du montant total.

Quant aux fonds propres de l’entreprise, ils devraient assurer l’autofinancement de ceux inscrits pour la période 2017-2021, a fait savoir le même responsable.

Intervenant lors de la rencontre, le PDG de Naftal a mis l’accent sur la valorisation des ressources humaines et qui constitue, selon lui, « le cœur » de la nouvelle stratégie de l’entreprise.

Interrogé sur les effets financiers attendus suite aux nouvelles augmentations des prix des carburants (essences et gasoil), M. Rizou a expliqué qu’il s’agit, dans une large mesure, de rentrées fiscales destinées au Trésor public, alors que Naftal bénéficiera de 600 millions de DA supplémentaires.

A une question sur les ventes de GPL/C en 2016, le PDG de Naftal a relevé une hausse de 20% par rapport à l’année 2015 avec des performances allant jusqu’à 40% dans certaines régions. A l’horizon 2030, environ 30% du parc automobile national devrait rouler en GPL/C a-t-il prédit.

(APS)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*