Infos dernières

Nissan annonce un plan d’expansion pour l’Afrique

Nissan a dévoilé mercredi une stratégie d’expansion majeure en Afrique, au Moyen-Orient et en Inde dans le cadre de son plan à moyen terme de six ans.

Le constructeur automobile entend s’appuyer sur ses atouts et ses «solides marges bénéficiaires» sur des marchés tels que l’Afrique du Sud, l’Inde, les Émirats arabes unis, l’Égypte et d’autres parties de l’Afrique subsaharienne.

De plus, Nissan a l’intention de développer de solides partenariats et de faire appel à des talents locaux pour répondre à la demande croissante de véhicules. Les ventes de la région devant augmenter d’environ 40% pour atteindre environ 12 millions de véhicules par an d’ici 2022.

La société vise, par ailleurs, à augmenter ses parts de marché en Turquie, en Arabie Saoudite et en Inde. étendre les activités industrielles à de nouveaux marchés «frontaliers» en s’appuyant sur une présence solide au Pakistan et au Nigéria; et étendre les produits et services Nissan Intelligent Mobility dans l’électrification, les systèmes de conduite autonomes et la connectivité.

Nissan entend également accélérer la présence de la marque Datsun sur les marchés nouveaux et existants.

Peyman Kargar, président de Nissan pour l’Afrique, le Moyen-Orient et l’Inde, a déclaré que les plans «ambitieux» de Nissan préfigurent des opportunités intéressantes qui s’annoncent.

“Nissan a déjà développé une forte présence dans cette région en forte croissance et nous sommes bien positionnés pour maximiser notre croissance et apporter une contribution croissante et durable à la performance globale de Nissan.”

L’expansion régionale est la dernière annonce du plan à moyen terme, lancé l’année dernière, du constructeur japonais. Le plan prévoit une croissance durable tout en mettant l’accent sur la technologie et l’évolution de l’industrie automobile.

Nissan prévoit d’augmenter sensiblement sa part de marché en Afrique du Sud, qui est actuellement de 10%. Les ventes de l’entreprise en Afrique du Sud ont augmenté de 26% à 53.400 véhicules au cours de l’exercice 2017.

L’introduction de nouveaux modèles, y compris la nouvelle Nissan Micra, devrait stimuler la demande.

Nissan travaille également à renforcer sa position en Égypte, où il est le seul constructeur à posséder sa propre usine, ainsi qu’au Nigeria, où les véhicules Nissan sont assemblés avec un partenaire local.

D’un autre coté, Nissan étudie d’autres opportunités de fabrication en Afrique subsaharienne.

(Source: engineeringnews.co.za)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*