Infos dernières

Peugeot veur ressuciter la 504 en Afrique

Selon “La Tribune Afrique”, les équipes de Carlos Tavares, P-DG de PSA, seraient en train de ressusciter un véritable mythe automobile : la 504, dite « reine des pistes ».

Développé sur la base d’une 406 améliorée, le futur modèle de la « marque au lion » serait en effet destiné aux automobilistes du continent africain, où la chaussée se limite dans bon nombre de pays aux centres-villes des capitales et à quelques axes stratégiques.

Les améliorations qui devraient être apportées à la 406 de base, seraient essentiellement des renforcements, l’objectif étant de démultiplier la robustesse et la fiabilité des composants névralgiques du véhicule. Or, pour ce faire, nul besoin d’innovations dernier cri ou de technologies futuristes. Peugeot s’appuierait dans la conception de ce modèle sur des technologies largement éprouvées et amorties. A commencer d’ailleurs par les amortisseurs et l’ensemble des composants de liaison au sol, qui seraient renforcés, et la garde au sol rehaussée. Dans la même optique, le filtre à air serait repensé pour encaisser quotidiennement de grandes quantités de poussière, sans entraver les entrées d’air du moteur. De même, les principales fonctions moteur devront être calibrées en conséquence, notamment pour un fonctionnement « normal » en températures élevées.

Un autre paramètre qui devrait être pris en compte sera certainement déterminant, celui du carburant. Souvent de qualité exécrable, celui-ci cause sur la durée des dommages irrémédiables aux moteurs européens. Du coup, la future « lionne des pistes » devrait se voir dotée d’une double couche de filtre à carburant, l’un classique, à l’admission du moteur, et l’autre, inédit, au niveau-même du réservoir!

En plus de la disponibilité des technologies et de l’accessibilité prix des composants, PSA Peugeot-Citroën pourra également capitaliser sur un « process » industriel et des coûts logistiques optimisés. La clé de cette équation ? Le made in Nigeria ! En effet, selon nos informations, la plus africaine des Peugeot devrait être assemblée dans le pays le plus peuplé du continent. Le Groupe PSA dispose dans ce sens d’une entrée solide dans la puissance économique continentale à travers Peugeot Automobile Nigeria (PAN), qui assemble déjà des Peugeot 301 commercialisées dans la sous-région.

(avec La tribune)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*