Infos dernières

PLFC 2018: Les voitures vont coûter plus cher

Aujourd’hui c’est officiel, les véhicules montés et commercialisés en Algérie, vont connaitre une augmentation certaine en 2018.

La cause en est le projet de loi de finance complémentaire pour l’année 2018 qui a été adoptée par le Conseil des ministres qui s’est réuni mardi à Alger sous la présidence du président de la République, Abdelaziz Bouteflika.

Le projet de loi stipule que les collections CKD et SKD destinées aux véhicules montés en Algérie sont assujettis à une TVA de 19% alors qu’elle est actuellement, pour la plupart des constructeurs automobile locaux, de 0%!

Cette taxe, qui est normalement supportée par les sociétés d’assemblage automobiles, sera a n’en point douter répercutée sur le produit final, les véhicules en l’occurrence. et in fine ce sera le client final qui en supportera la charge sauf sursaut improbable des députés de l’APN et du Sénat qui recevront, dans quelques jours, le texte pour adoption.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*