Infos dernières

Presse électronique: Said Boudour membre du SAEPE et militant des droits de l’homme arreté

On apprend que le journaliste membre du syndicat des éditeurs de la presse électronique SAEPE et militant des droits de l’homme, Saïd Boudour a été arrêté, hier vendredi quelques minutes avant le ftour.

Selon le site Algérie Part, qui annonce l’arrestation du journaliste collaborateur du site, Said Boudour et le lanceur d’alerte Noredine Tounsi ont été arrêtés par la police à Oran et transférés pour être entendus à Alger.

De même source, on apprendra que l’arrestation serait en relation avec l’affaire de saisie de cocaïne au port d’Oran dont le journaliste et le lanceur d’alerte auraient révélé de “nombreux éléments factuels très précieux sur l’affaire de la cocaïne du Port d’Oran”.

La ligue algérienne des droits de l’Homme (LADDH), dont Said Boudour était un militant, annonce de son côté que M.Boudour a été arrêté à sa sortie du bureau de la ligue à Oran.

“A 19 h 25, aujourd’hui, vendredi, Said Boudour qui sortait du bureau de la LADDH de la place des Victoires Oran pour se rendre chez lui pour le ftour a été appréhendé par une demi-douzaine d’éléments en civil”, indique le communiqué de la LADDH.

Sur le meme communiqué, le bureau d’Oran exprime son inquiétude par rapport à cette arrestation d’autant qu’elle intervient “juste après l’affaire de la saisie de la cocaïne au port d’Oran car Said Boudour a été le premier journaliste à avoir écrit sur le sujet dans Algérie Part et sur son propre site Journaliste citoyen d’Algérie en langue arabe”.

(avec huffpostmaghreb.com)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*