Infos dernières

PSA, bilan 2017: Opel et Peugeot dopent les ventes du groupe français

Le groupe français PSA a annoncé, hier mardi 16 janvier, une forte hausse de ses ventes: plus de 15 %. Malgré un fort ralentissement en Chine, PSA bénéficie du succès de ses SUV, de ses véhicules utilitaires et de sa politique d’acquisitions.

Depuis 3 ans, la marque au lion et son allié historique Citroën remontent la pente. L’année 2017 a été celle de la reconquête avec 3,6 millions de véhicules écoulés dans le monde, juste derrière Renault. Un appétit gonflé par le rachat de l’allemand Opel et de sa sœur britannique Vauxhall.

Son premier marché est l’Europe. PSA est numéro 2 derrière Volkswagen, grâce notamment aux gammes SUV, les grosses voitures qui séduisent dans les villes. Les véhicules commerciaux sont également en forte progression. Il en est de même pour les berlines traditionnelles, la 208 et la nouvelle version de la 308.

A l’inverse, la gamme DS dégringole à -38 %. Au siège parisien, on attend avec impatience la commercialisation de la DS7 Crossback, celle du président français, Emmanuel Macron, le jour de son investiture.

Les voyants sont également au vert en Afrique et au Moyen-Orient. L’Iran, avec la fin des sanctions économiques, devient le deuxième marché de PSA, devant la Chine où au contraire les ventes s’effondrent. En Asie du Sud-Est également la tendance est à la baisse avec une chute de 37 %. Cette zone était pourtant une priorité dans le plan stratégique du patron Carlos Tavares.

(avec afp)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*