Infos dernières

Renault Algérie et RAP mettent en doute la viabilité des autres projets industriels

La viabilité et le sérieux des projets industriels tels que montés par certains concessionnaires et hommes d’affaire sont souvent stigmatisés par les spécialistes du secteur automobile. Pour eux, ces projets ne sont que des hangars dans lesquels ont fait “du montages de roues” et que l’on présente, au public comme des usines d’assemblage de véhicules.

Hier, lors de la conférence de presse de Renault Algérie dédiée au salon de l’auto d’Oran, Bernard Sonhilac, DG de Renault Algérie Production, a ouvert les hostilités et émis un doute sur les autres projets industriels, en déclarant: “Chez RAP nous avons une vraie usine. Comparez avec ce que vous voyez ailleurs et vous constaterez la différence. Nous avons de vrais projets pour faire des véhicules”, a-t-il déclaré aux présents.

Guillaume Josselin, DG de Renault Algérie a, de son coté, enfoncé le clou en rajoutant un peu plus tard: “Tous ceux qui vous disent que l’on peut fabriquer 4, 5 ou plus de véhicules à la fois aussi facilement vous racontent des histoires!”

Bien sur on l’aura compris, ces déclarations font surtout référence à TMC qui annonce la fabrication d’une série de 8 modèles à Tiaret mais pas seulement tant les déclaration dans ce sens sons nombreuses en ce moment.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*