Infos dernières

Rallye « Challenge Sahari international 2016 »: C’est parti!

Cent-vingt (120) pilotes, dont 45 Algériens ont hier 31 octobre 2016 au niveau de l’esplanade de Riadh El Feth à alger, pris le depart de la 2e édition du rallye d’Algérie « Challenge Sahari international ». Le rallye se déroulera jusqu’au 6 novembre sur une distance d’environ 2.500 km, ont annoncé les organisateurs.

« Outre les 75 pilotes étrangers, qui sont de cinq nationalités différentes, 45 Algériens sont engagés dans ce rallye » auto-moto, prévu en cinq étapes entre Alger et Hassi-Messaoud, et qui est ouvert également aux camions et quads, ont encore précisé les organisateurs en conférence de presse, mardi dernier à Alger.

L’agence ARAK Sport, chargée de gérer l’aspect technique de ce rallye, s’est « engagée à faire du bon travail, pour assurer le meilleur déroulement possible à cette compétition », dont une partie est prévue sur bitume (1.000 km) et l’autre sur sable (1.500 km), a assuré le premier responsable de l’agence ARAK Sport en Algérie, Mohamed El Ghouti.

La première édition du rallye raid « Challenge Sahari international », disputée en 2015, avait été marquée par de nombreuses lacunes sur les plans organisationnel et logistique. Mais forts de cette expérience, les organisateurs ont promis « une meilleure organisation » cette année.

C’est d’ailleurs dans cette optique que le circuit a été raccourci, passant de sept étapes à seulement cinq.

La première étape se déroulera entre Biskra et Hassi-Messaoud. Elle sera suivie d’une course en forme de boucle à Hassi-Messaoud (2e étape).

Après cela, la caravane se dirigera vers El-Goléa (3e étape), où elle effectuera une autre course en forme de boucle, et qui sera considérée comme la 4e étape de ce rallye. Par la suite, la caravane se dirigera vers Ghardaïa, 5e et dernière étape, avant de revenir à Alger.

Outre la garantie du bon déroulement de cette compétition, l’agence ARAK Sport s’est engagée à « former des techniciens algériens » pour assurer eux-mêmes la couverture des prochaines éditions.

L’Italien Cotto cumule en effet une quarantaine d’années d’expérience dans le domaine et se présentera avec une équipe de 45 personnes comportant « des membres tout aussi qualifiés les uns que les autres » pour assurer la meilleure organisation possible à ce rallye dont la première édition, rappelons le, a été remportée par le pilote algérien Fodil Allahoum.

(avec aps)

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*