Infos dernières

Réalisation des infrastructures routières: Un nouveau cahier de charge pour bientôt

Afin d’éviter les retards relatifs à la réalisation des infrastructures routières, le ministre des Travaux publics, Abdelkader Ouali, a confirmé jeudi à Alger que les cahiers des charges feront, prochainement, l’objet d’une révision à travers l’introduction de nouveaux mécanismes.

On se rappelle que c’est à partir de Tlemcen, que le ministre avait indiqué, le 14 septembre dernier, que le cahier de charges des grands projets de son secteur connaîtra des changements qui seront annoncés bientôt.

Selon l’APS et en réponse à une question orale au Conseil de la nation, M. Ouali a indiqué que de « nouveaux mécanismes plus rigoureux seront prochainement introduits dans l’élaboration des cahiers des charges relatifs aux études et à la réalisation pour garantir un lancement efficace des projets et le respect des délais impartis ».

Ces mécanismes font obligation aux sociétés en charge de ce projet d’approfondir et d’actualiser les études, de diagnostiquer les difficultés pouvant surgir sur le terrain, d’assurer les moyens humains nécessaires de réalisation et de financer les chantiers avant leur lancement.

Cette mesure vise également à éviter les « imprévus » après le lancement des chantiers comme cela a été le cas dans de nombreux projets à l’instar des projets de l’autoroute reliant le port de Djen Djen et de l’autoroute « Est-ouest ».

Selon le ministre, le taux d’avancement de réalisation des études relatives à ce projet est de 44% pour ce qui est des routes et de 14% pour ce qui est des ouvrages d’art.

Il révélera en outre, que s’agissant des travaux de réalisation de ce projet confiée à un groupement algéro-italien et qui s’étend sur une superficie de 110 km à travers trois wilayas, Jijel (45 km), Mila (15 km) et Sétif (50 km), seules trois chantiers ont été lancés. M.Ouali a expliqué ce retard par les exigences de sécurisation du tracé du projet qui a nécessité la mobilisation de 270 agents et la construction de structures de contrôle, ainsi que par les changements urgents sur les tronçons du projet ayant nécessité l’actualisation des études, outre les difficultés rencontrées sur le terrain (glissements de terrain), le transfert de presque tous les réseaux, l’expropriation et le règlement des dossiers de remboursement qui a touché 790 citoyens.

pour ce qui est des incidences de la chute des prix du pétrole sur les projets d’équipements dans le secteur des travaux publics, M. Ouali a affirmé dans des déclarations à la presse, en marge de cette séance, que tous les projets retenus seront réalisés. Cependant, a-t-il soutenu, leur lancement se fera selon les priorités et en fonction de leur importance socio-économique.

A propos du conflit entre l’Agence nationale des autoroutes et le groupe japonais Cojal chargé de la réalisation du dernier tronçon de l’autoroute « Est-ouest », le ministre a déclaré que les négociations entre les deux parties se poursuivaient pour trouver un compromis.

(APS/DZMOTION)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*