Infos dernières

Renault-Nissan ambitionne de devenir N°1 mondial

Le groupe Renault-Nissan ambitionne de prendre la première place mondiale en terme de production et donc de vente de voitures. Son rapprochement avec Mitsubishi va certainement grandement favoriser la chose.

Annoncées en mai dernier, les discussions pour le rachat de Mitsubishi devraient aboutir dans les prochains jours à une prise de participation effective de Nissan dans le capital de son compatriote pour plus d’un tiers des actions.

Le nouveau groupé créé pourrait ainsi prendre la deuxième place du classement dès l’année prochaine et filer en tête avant 2020, notamment grâce à son avance en matière de véhicules électriques. L’alliance Renault-Nissan-Mitsubishi pourra alors rivaliser avec Toyota et Volkswagen, avec plus de 10 millions de voitures produites sous ses différentes marques.

Rappelons toutefois qu’il ne s’agit pas d’un groupe automobile à proprement parler, Renault détenant 43,4% du capital de Nissan et Nissan 15% du capital de Renault. La joint-venture créée pour l’occasion, Renault-Nissan BV, est en charge du management stratégique de l’Alliance avec pour mission d’optimiser de les intérêts mutuels. Même si c’est bien Nissan seul qui entrera au capital de Mitsubishi Motors, Carlos Ghosn ayant exclu le groupe français, et son actionnaire majoritaire, l’Etat français, des discussions, toute l’alliance devrait profiter des nouvelles synergies créées en matière de développement et de production. Ajoutons que depuis 2010, l’Alliance est aussi liée à Daimler (Mercedes) qui possède 3,1% de Renault et Nissan et ces deux derniers possèdent en retour 1,55% chacun du consortium de Stuttgart.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*