Infos dernières

Une responsable du design chez Renault reçoit le trophée de la Femme de l’année 2016

Le 19 mai, Agneta Dahlgren, Directeur Design de la gamme Kadjar, Nouvelle Mégane et Nouveau Scénic et véhicules électriques, a reçu le trophée de la Femme de l’année 2016 par l’association WAVE (Women And Vehicles in Europe).

Chaque année, l’association WAVE décerne le trophée de la Femme de l’Année, élue par un jury de journalistes, hommes et femmes, spécialistes du secteur automobile.

En primant Agneta Dahlgren, Directeur Design du Segment C et véhicules électriques au sein du Groupe Renault, le jury a choisi de mettre en avant une femme dont la carrière participe à l’objectif de l’association, donner envie aux jeunes femmes de rejoindre le secteur automobile, et dont la fonction est essentielle à l’évolution de son entreprise et du secteur automobile. A ces deux titres, le choix d’Agneta a rapidement fait l’unanimité.

Après avoir commencé ses études d’ingénieur designer dans son pays d’origine, la Suède, Agneta Dahlgren arrive en France en 1990 pour compléter sa formation en Design Industriel à l’UTC de Compiègne. Elle ne quittera plus ni la France ni Renault, première entreprise à l’accueillir d’abord pour un stage en 1991.

Elle débute à la Direction du Design au sein du département des concept-cars qui ajoute à son savoir-faire une vision plus prospective. Elle souhaite ensuite l’appliquer à des modèles en production. Nommée chef de projet design en 2000, elle participe à la conception de différents modèles allant du camion (dans le cadre du partenariat entre Renault et Volvo Trucks), jusqu’à la petite citadine. Elle occupe ce poste pendant près de dix ans.

Sa vision transversale, sa capacité à intégrer les contraintes techniques, sa capacité de négociation et son travail sur la citadine électrique Renault ZOE sont vite remarqués. Lorsque Laurens van den Acker prend la Direction du Design de Renault en 2009 avec la volonté de créer une nouvelle identité de marque, il nomme Agneta Dahlgren à la tête de la direction design du segment C, une gamme hautement stratégique. Sous sa direction naît Nouvelle Renault Mégane début 2016 ainsi que Nouveau Renault Scénic, qui sera commercialisé au mois d’octobre prochain.

« Avec les proportions idéales du Nouveau Scénic et son design très émotionnel, Renault réinvente le segment des monospaces. D’un point de vue du design, Agneta Dahlgren a fait naître des modèles qui permettent à Renault de renforcer de façon naturelle et sincère sa nouvelle identité. Avec Nouvelle Mégane ce sont certainement deux modèles qui tireront la croissance de la marque », a estimé un membre du jury.

En effet, nouveau Scénic est la dernière réalisation d’Agneta. Elle est particulièrement fière de bousculer les codes du monospace compact traditionnel : « Ce n’est pas parce qu’on est une mère ou un père de famille qu’on n’a pas envie de rouler dans un véhicule familial sexy ! » précise-t-elle.

Le fort engagement du Groupe Renault en termes de diversité s’est traduit, entre autres, en une politique très volontariste en faveur de la mixité hommes, femmes au sein de l’entreprise.

Avec la conviction que la diversité des équipes est génératrice de performance, d’innovation et de motivation, Renault lance début 2010 le plan Women@Renault pour améliorer la représentation des femmes à tous les niveaux. Le plan est ainsi structuré sur deux volets complémentaires : un plan ressources humaines et un réseau social interne.

Grâce à cette politique très volontariste, fin 2015, les femmes représentent 18,8 % des effectifs du Groupe (11% en 2000). Cette représentation est cohérente à tous les niveaux de l’entreprise, de la base jusqu’au Comité Exécutif du Groupe, une représentation féminine particulièrement élevée dans le secteur automobile.

Women@Renault est également un réseau social interne mixte depuis l’origine, international et multicatégoriel où femmes et hommes échangent sur les progrès de la mixité, analysent les meilleures pratiques en termes de formation et de management de carrière.

Chez nous en Algérie, Renault Algérie indique que son intérêt pour la parité homme-femme est fort. Et il se traduit dans les faits au niveau de sa ressource humaines. Chez Renault Algérie production au sein de l’usine d’Oran, les femmes représentent 36% de l’effectif total. Aau niveau de la filiale commerciale du groupe elle avoisinent les 30% de la masse salariale.

Chiffres clés:

– 18,8 % de femmes dans l’effectif du Groupe à fin 2015 (10 % en 1999)

– 24,2 % des postes clés du Groupe occupés par des femmes à fin 2015 (22 % en 2012)

– 25% de femmes au Comité Exécutif du Groupe en 2016 (3 membres sur 12)

– Des objectifs de recrutement volontaristes : 30 % de femmes dans les métiers techniques (Ingénierie & Manufacturing) et 50 % dans les métiers commerciaux & fonctions supports

– Depuis 2010, environ 670 femmes ont bénéficié d’au moins un des dispositifs du programme women@renault : formation au leadership (530), mentoring (140).

– Réseau Women@Renault en 2016 : plus de 4.500 membres dans 13 pays, dont 21 % d’hommes

– Enfin, le Conseil d’administration de Renault compte 6 femmes sur 19 administrateurs en 2016

(Avec communiqué)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*