Infos dernières

Les émotions ne sont pas préjudiciables à la sécurité routière

L’étude effectuée par les spécialistes de l’Université de Houston et de l’Institut des transports du Texas a permis de découvrir que si les messages électroniques nuisent à l’attention d’un conducteur, ses émotions ou ses activités intellectuelles, à l’opposée, ne sont pas préjudiciables à la sécurité routière.

Les résultats de la recherche sont rendus publics sur le site EurekAlert. L’expérience réalisée avec 59 participants a permis de comprendre les conséquences des activités connexes des conducteurs.

Les chercheurs voulaient découvrir si les émotions d’un conducteur avaient un effet négatif sur son attention et donc sur la sécurité routière. Selon les résultats de l’expérience, il n’y avait pas de baisse de la sécurité dans les cas où les conducteurs continuaient de suivre la route, même si leurs cerveaux étaient distraits par autre chose.

Par contre, si un conducteur lit un message électronique et donc ne voit pas ce qui se passe aux alentours, il se met lui-même en danger. Les scientifiques expliquent cette différence par l’activité d’une zone spéciale dans le cerveau. Cette zone particulière influence les mouvements des bras du conducteur.

(Sputniknews)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*