Infos dernières

Sécurité routière: le bilan de Ramdhan (DGSN)

Le mois de carême, en Algérie, est synonyme d’accroissement du nombre d’accidents de la route, cette période de jeûne et de baisse de vigilance étant propice à tous les excès.
La direction générale de la sûreté nationale (DGSN) indique dans son bilan d’activités durant ce mois que 34 personnes ont trouvé la mort et 1.173 autres ont été blessées dans 984 accidents de la circulation sont survenus durant le mois du Ramdhan 2018 au niveau national.

Le sous-directeur de la prévention et de la sécurité routière, le Commissaire divisionnaire Rachid Ghezli a fait état,  lors du Forum de la sûreté nationale, d’une baisse des sinistres comparativement à la même période de l’année 2017 qui avait enregistré 997 accidents entraînant 36 décès et 1.170 blessés.

Évoquant un recul des indicateurs de la sécurité routière entre 2015 et 2018, il a mis en avant une baisse des accidents de la circulation de l’ordre de 10,14%, du nombre de décès de 33,33% et de blessés de 12%.

Par ailleurs, le nombre des barrages de sécurités a atteint 10.089 outre quelque 59.000 patrouilles pédestres, 56.189 patouilles motorisées réalisant 584 opérations de radar, selon le même bilan.

De son côté, le directeur de la Sécurité publique, le Contrôleur de police Aissa Naili a affirmé que “l’opération de l’Iftar collectif organisée au profit des usagers de la route à travers toutes les wilayas du pays a contribué à la baisse des accidents de la route, représentent un lourd fardeau pour le budget de l’Etat”.

(avec APS)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*