Infos dernières

Suite à l’accident de Naama, des mesures prises pour sécuriser la RN6

Suite à l’accident de circulation qui été enregistré jeudi dernier dans la région, et avait causé la mort de 13 personnes, un mouvement de protestation de citoyens s’en est suivi. Ils ont bloqué la route menant vers Moghrar durant trois (3) heures. Cette action a été menée en signe de protestation contre ce qu’ils ont qualifié de « retard dans les travaux de modernisation » du tronçon de la RN-6 traversant leur commune, et qui serait, selon eux, « à l’origine de cet accident tragique ».

Pour cela et selon l’APS qui rapporte l’information, diverses mesures ont été prises pour sécuriser la circulation routière sur le tronçon de la RN-6 traversant le sud de la wilaya de Naâma.

Selon les services de la wilaya de Naama, des travaux sont en cours pour le renforcement et le dédoublement de voies sur ce tronçon, a-t-on indiqué en précisant que l’opération, livrable avant dans ses délais à la fin avril prochain et menée dans le respect des normes techniques en vigueur à échelle nationale, vise à fluidifier et sécuriser la circulation sur ce réseau routier.

Concernant ce projet, un responsable à la direction des Travaux publics de la wilaya, Habib Semghouni, a indiqué que le chantier du projet en question est doté en moyens préventifs nécessaires, panneaux de signalisation, signalisation lumineuse et ralentisseurs, pour contraindre à la réduction de la vitesse, ajoutant que les entreprises de réalisation chargées du revêtement de la route et des ouvrages d’évacuation des eaux pluviales ont été renforcées en moyens nécessaires. « Le projet devra être livré, fin avril, début mai au plus tard’’, a-t-il assuré.

Le wali de Naâma, Hocine Bessaih, avait affirmé, lors d’une rencontre samedi avec des citoyens des localités de Draâ-Essaâ, Moghrar et Kalaât Bouamama, qu’un suivi régulier est assuré concernant la prise en charge des attentes des populations locales en matière de dynamisation de l’action de développement et d’amélioration du cadre de vie du citoyen dans cette région.

(APS/DZMOTION)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*