Infos dernières

Des SUV’s pour améliorer les ventes de Hyundai et Kia

Hyundai Motor Co. et sa filiale Kia Motors Corp. ont indiqué vendredi qu’elles visent à atteindre leur objectif de ventes, pour cette année, en lançant, ce second semestre, de nouveaux SUV sur les deux principaux marchés automobiles du monde..

Hyundai et Kia ont discuté des mesures visant à atteindre l’objectif de ventes combinées de 7,55 millions de véhicules en 2018, en hausse de 4,1% par rapport aux 7,25 millions d’unités vendues l’année dernière, a indiqué Hyundai Motor Group dans un communiqué.

Ils ont choisi, pour le marché US, des augmentations tarifaires planifiées. La hausse des prix du pétrole et un environnement d’affaires hostile en raison de la décision des États-Unis d’imposer de lourdes taxes sur les véhicules importés seront, pour le groupe coréen, également des défis majeurs à relever au second semestre.

Pour stimuler les ventes au second semestre, Hyundai prévoit de lancer le nouveau SUV Santa Fe et le SUV Tucson restylé. Ces deux modèles seront lancés sur le marché américain en juillet pour le Santa Fe et en novembre pour le Tucson. Kia poursuivra la promotion du SUV Sorento, lancé en juin aux USA.

Le nouveau Santa Fe est le modèle le plus important pour déterminer les résultats annuels de Hyundai cette année. Si ce SUV est bien acceptée par les clients américains d’ici la fin de l’année, Hyundai présentera de solides chiffres financiers à la fin de l’année, ont indiqué les responsables de la société.

En Europe, les SUV Santa Fe, Tucson et Kona de Hyundai et le SUV Sportage de Kia seront introduits progressivement, selon une indication des deux entreprises coréennes.

Par ailleurs, Hyundai a déclaré qu’il a récemment mis en place une équipe de travail pour attirer les clientes en Arabie Saoudite, car les femmes dans ce pays du Moyen-Orient sont maintenant autorisés à conduire une voiture.

Le fabricant de la berline Sonata et les modèles de la sous-marque de luxe Genesis prévoit que le nombre de conductrices atteindra 100.000 d’ici 2020, selon le communiqué.

Au cours de la période de janvier à juin, les deux constructeurs automobiles ont vendu au total 3,63 millions de véhicules, en hausse de 4,5% par rapport aux 3,47 millions d’unités d’il y a un an.

Leurs ventes aux États-Unis et en Chine sont restées faibles au cours des six premiers mois, mais la hausse des ventes au premier semestre a été soutenue par une forte demande pour leurs modèles dans les marchés émergents tels que l’Inde, le Brésil et la Russie.

Hyundai et Kia prévoient de tenir une réunion de stratégie semestrielle en décembre pour discuter des résultats obtenus en 2018 et ainsi établir des plans pour l’année prochaine.

(Source: yonnhap)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*