Infos dernières

Tamanrasset: travaux publics et infrastructures routières doivent connaitre un plus grand essor (ministre)

Le secteur des travaux publics et spécialement celui des routes devrait connaitre un essor particulier dans la wilaya de Tamanrasset. C’est en tous cas le vœux du ministre des Travaux publics et des Transports, Abdelghani Zaâlane, qui a appelé lundi à Tamanrasset à intensifier les efforts du secteur afin d’accompagner les exigences de développement de cette wilaya.

S’exprimant lors de la mise en service d’une route de contournement de 16,5 km à la sortie Nord du chef lieu de wilaya, le ministre a mis l’accent sur l’intensification des efforts du secteur des Travaux publics, notamment pour ce qui concerne les projets routiers, afin d’accompagner les exigences de développement de cette vaste wilaya du Grand Sud et contribuer au désenclavement et à l’impulsion de la dynamique économique dans la région.

“La wilaya de Tamanrasset est appelée, de par sa position géostratégique, à jouer à l’avenir un rôle important dans les échanges avec l’Afrique, confortée dans cela par les importants projets dont elle a bénéficié, à instar des projets de transfert de l’eau, d’approvisionnement en gaz naturel et de raccordement par fibre optique”, a souligné M. Zaâlane dans le même contexte.

Le ministre a mis en évidence également l’importance de la réalisation du projet de route reliant Silet à la ville frontalière de Tin-Zaouatine, ainsi que de la maintenance des parties dégradées du tronçon de la RN-1 traversant le territoire de la wilaya de Tamanrasset, avant d’appeler au choix d’entreprises de réalisation ayant une grande expérience dans les projets de routes.

S’agissant des routes de sécurisation des frontières, M. Zaâlane a affirmé que les questions relatives à leur volet financier ayant toutes été aplanies, il ne reste plus que leur concrétisation sur le terrain.

Une présentation a été faite, à cette occasion, à la délégation ministérielle sur la situation du réseau routier de la wilaya qui totalise  8.654 km, dont 2.130 km de routes revêtues.

Le secteur compte actuellement divers projets, pour un volume d’investissement de 66,9 milliards DA, dont des études de réalisation de 1.162 km de nouvelles routes, l’ouverture de 672 km de pistes, et le renforcement et la modernisation de 368 km du réseau routier de la wilaya, a-t-on précisé.

Le ministre des Travaux publics et des Transports a ensuite inspecté le projet de renforcement de la RN-1 sur un tronçon de 100 km en allant vers In-Guezzam, et a écouté, sur site, un exposé sur la route transsaharienne (1.257 km sur le territoire de la wilaya de Tamanrasset), dont 379 km sont détériorés, selon les explication fournies.

Le projet de route Tamanrasset- In-Azaoua sur 292 km (1ère tranche de 70 km), avec une présentation du programme de sécurisation des frontières Sud, a été l’autre point inspecté par M.Zaâlane qui a insisté sur le respect des délais de réalisation du programme de sécurisation des frontières, pour lequel a été alloué un investissement de 39 milliards DA.

(avec APS)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*