Infos dernières

En Tunisie les concessionnaires s’intéressent au marché de l’occasion

Chez nos voisins tunisiens, les concessionnaires automobiles commencent à investir dans la reprise des voitures d’occasion en vue de leur revente avec la garantie du constructeur.

En Tunisie, la loi de finances 2016 autorise les concessionnaires à reprendre les véhicules d’occasion en ne payant que la TVA sur le bénéfice et non sur l’achat du véhicule.

Pour certains concessionnaires tunisiens comme Ennakl, cette activité est érigée en priorité de l’entreprise. Selon Brahim Debache, P-dg de la société, Ennakl a demandé un agrément pour créer une filiale spécialisée dans la reprise et la revente de véhicules utilisés. Elle sera localisée à la Goulette, d’après lui.

Cette reprise des voitures d’occasion est une concession que le ministère du Commerce a décidé d’accorder aux concessionnaires pour compenser un tant soit peu la baisse du quota global qui a été réduit de 60.000 en 2015 à 50.000. Les besoins du pays sont estimés, selon Mehdi Mahjoub, porte-parole de la Chambre syndicale des concessionnaires automobiles, entre 70.000 et 80.000 annuellement. Le solde (25.000 à 30.000) est fourni par le commerce parallèle. Cependant les tarifs de référence des véhicules d’occasion n’a pas encore été fixé.

(avec webmanagercenter.com)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*