Infos dernières

Un réseau de trafic de véhicules démantelé à Sour El Ghozlane

Un important réseau de trafiquant  de voitures vient d’être démantelé par les services de la police de Sour El Ghozlane dans la wilaya de Bouira.

Composé de dix personnes dont l’age varie entre 25 et 60 ans, ce réseau de trafiquant de voiture comprend des fonctionnaire de la Daira et de l’APC de Sour El Ghozlane.

Les éléments de la police ont, lors de cette opération, récupérés 65 véhicules de différentes marques, dont des Mercedes, jaguar, Toyota, Nissan, Peugeot et Volkswagen, en plus de documents administratifs et du matériel informatique.

Selon le commissaire Belabbès Mohammed Arab, chef de la sûreté de Sour El-Ghozlane, le réseau était spécialisé dans le trafic de documents officiels de véhicules importés de l’étranger et de véhicules neufs, pour les écouler, par la suite, dans les marchés d’automobiles nationaux.

Lors de son intervention, le même responsable  a détaillé le mode opératoire du réseau de trafiquants de voitures: “C’est suite à des informations qu’on a reçues le mois de février dernier, qu’on a enclenché notre enquête en collaboration avec les services administratifs et judiciaires compétents. L’enquête nous a conduits vers plusieurs wilayas du pays, où on a justement saisi les véhicules en question. Le réseau de malfaiteurs agissait non seulement sur le territoire national, mais aussi à l’étranger où une équipe était chargée d’envoyer des véhicules, une autre de la falsification des documents notamment au niveau des douanes et des services des cartes grises, tandis que la troisième s’occupait de la commercialisation à travers tout le pays de ces véhicules. D’ailleurs, les voitures saisies, nous les avions récupérées à travers 10 wilayas du pays dont Bouira”, a-t-il expliqué. Il poursuivra: “Ils utilisaient des méthodes très développées et très difficiles à décrypter, mais grâce à la coordination entre les différents services, nous avions réussi à démanteler le réseau”.

Les dix malfaiteurs qui composent ce réseau et arrêtés dans le cadre de cette affaire ont été déférés, devant le procureur de la république près le tribunal de Sour El-Ghozlane.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*