Infos dernières

Une usine de production de véhicules, de moteurs, de pièces détachées lancée par le groupe Tahkout en association avec DongFeng

Après l’usine de montage de véhicules de marque Hyundai, le groupe Tahkout se lance dans la production d’utilitaires, de pièces détachées et de moteurs en association avec le chinois DongFeng. L’investissement de ce projet est de l’ordre de 50 millions de dollars.

Un communiqué de presse annonce que « le groupe Tahkout a lancé, mardi 29 novembre 2016 dans la wilaya d’El Bayadh, en présence de Mahieddine Tahkout, P-DG du groupe et du ministre de l’Intérieur Noureddine Bédoui, la première usine algérienne de production de moteurs, pièces de rechange, câbles électriques et accessoires automobiles en partenariat avec la société chinoise DFS ».

Sur place, M.Tahkout a indiqué que ce projet représente « la première usine en Algérie qui va produire des moteurs et des boîtes à vitesses ».

Une société mixte a été créé à cet effet, avec 51% des parts qui reviennent au groupe Tahkout. Le communiqué explique que « l’usine entrera dans la phase de production au premier semestre 2017 avec une capacité de 2.500 pièces par an ».

L’usine, classée 13e à l’échelle internationale, devrait également produire entre 20 000 et 25 000 voitures utilitaires de quatre marques différentes, contre deux types de véhicules touristiques, l’entrée en service étant prévue dans 6 mois, selon les explications de M.Tahkout.

Le site s’étend sur une superficie de 27.732 m², dont 11.000 m² bâtis et répartis entre un hangar principal (5.232 m²), 6 ateliers et de nombreux locaux pour un investissement de 1,21 milliard de dinars et devra générer quelque 290 emplois permanents, entre agents de maîtrise, techniciens supérieurs et ingénieurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*