Infos dernières

Usine Iveco à Bouira: Une assiette de terrain bientôt dégagée

La mise en place de l’usine de montage Iveco annoncé dernièrement par le P-DG d’Ival, Mohamed Bairi est en bonne voie puisque selon l’APS, le wali de Bouira Nacer Maskri a fait savoir que les démarches s pour l’installation d’une usine de véhicules utilitaires dans la nouvelle zone industrielle de Sidi Khaled (Oued El-Bardi), sont en cou.

“Une démarche est en cours pour l’emplacement d’une usine de véhicule utilitaire de marque italienne (Iveco). Un dossier en ce sens a été introduit par Bairi Mohamed, P-DG du groupe (Ival)”, a expliqué M. Maskri, en marge d’une visite de travail consacrée au secteur de l’hydraulique.

“Les études sont en cours pour dégager une assiette de terrain dans la nouvelle zone industrielle de Sidi Khaled, où sera créée cette unité”, a encore précisé le responsable, cité par l’APS.

On se rappelle qu’en marge d’une cérémonie de la signature d’un mémorandum d’entente pour la création d’un comité conjoint de coopération industrielle entre l’Algérie et l’Italie tenue à Alger le 15 septembre, M. Bairi avait expliqué que l’étude de ce projet avait été achevée et les négociations pour la création de l’usine étaient dans un stade très avancé.

Ceci a été confirmé par le ministre de l’industrie puisqu’en marge de la signature, mardi 15 septembre 2015 à Alger, d’un mémorandum d’entente pour la création d’une commission mixte de coopération industrielle, entre le ministère de l’industrie et des mines et le ministère du développement économique italien, M. Bouchouareb a indiqué que les projets entre les deux pays « avancent bien », en affirmant que le constructeur Fiat « va enfin venir s’installer en Algérie », dans le cadre d’un partenariat pour une usine de montage avec un privé algérien. De plus, a-t-il dit, le constructeur Iveco est sur « le point de finaliser » un accord pour l’implantation d’une usine de montage en Algérie également en partenariat avec le groupe Ival.

“On procédera à la mi-octobre à la signature du protocole de partenariat pour la création de la joint-venture”, avait alors déclaré M. Baïri. Cette unité aura, selon lui, dans un premier temps, une capacité de montage “de 1.000 à 1.500 véhicules par an”, avec un taux d’intégration qui devrait se situer entre 17 et 20%.

Le premier modèle qui sera construit par l’usine de Bouira est l’Iveco Daily sous plusieurs versions et empattements (benne, carrosserie, nacelle).

Il a expliqué, par ailleurs, qu’en plus du montage, “l’usine aura également une unité de fabrication des pièces de rechange, pour se conformer aux exigences du ministère de l’Industrie et des mines”, en relevant que “plusieurs sous-traitants étaient déjà identifié et en mesure de nous accompagner”.

(APS/DZMOTION)

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*