Infos dernières

Usine Peugeot: Condor et PMO-Constantine associés au projet

Le constructeur français PSA serait, sur le projet de réalisation d’une usine de montage de véhicule en Algérie, associé à trois partenaires locaux, selon Le quotidien d’Oran. Il s’agirait de de l’entreprise publique PMO Constantine (Production de machines-outils, d’organes et de pièces), du groupe privé Condor spécialisé dans l’électroménager et d’un importateur de médicaments de Tlemcen qui vont se partager 51% sachant que la partie française détiendrait les 49% de rigueur.

Toujours selon le même quotidien, projet de construction automobile tel que négocié entre les partenaires, se projettera, selon des sources qui lui sont proches, sur trois phases, une première (2017-2019) qui devra voir l’installation de l’usine et de ses sous-traitants avec un début de production de véhicules, une seconde (2019-2021) avec une augmentation de la cadence de production de véhicules et de pièces détachées et enfin une troisième qui va au-delà de 2021 «à partir de laquelle l’Algérie s’attend à ce que le taux d’intégration (de pièces produites localement) dans le véhicule Peugeot aura atteint près de 50% ». Il est alors annoncé que «le premier véhicule Peugeot-Algérie sortira en 2017, ceci si le pacte des actionnaires sera effectivement signé en janvier prochain». En bout de chaîne, il est prévu, selon Le quotidien d’Oran, «à moyen terme une production de 50.000 véhicules pour en atteindre 75.000 deux ans après». Cependant la mime source précise que les capacités installées seront pour une production de 100.000 véhicules. «Ce qui ne signifie pas que ce chiffre sera atteint parce que les véritables chiffres seront fixés en fonction du marché local mais aussi étranger pour lequel l’on compte exporter près de 10% de la fabrication Peugeot locale».

(Avec Le quotidien d’Oran)

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*