Infos dernières

Usine Peugeot en Algérie: Le constructeur arrivera avec sa filiale Faurecia

Le secteur de la sous-traitance est au cœur d’une polémique sur la faiblesse de sa participation dans le taux d’intégration de l’usine Renault d’Oran. Pour ne pas tomber dans le même travers, le constructeur automobile français Peugeot compte s’installer en Algérie avec, également, sa filiale Faurecia pour satisfaire ses besoins de sous-traitance, a indiqué, mardi à Alger, le ministre de l’Industrie et des mines, Abdesselam Bouchouareb.

“Peugeot viendra en Algérie avec sa filiale Faurecia pour prendre en charge la sous-traitance. Ce qui va nous permettre d’atteindre, dès le lancement de la production, un taux d’intégration appréciable”, a déclaré M. Bouchouareb à la presse en marge d’une rencontre économique algéro-suisse.

Il faut savoire que Faurecia est un groupe français d’ingénierie et de production d’équipements automobiles, filliale à 57,43 % de PSA. L’entreprise développe, fabrique et commercialise des équipements destinés aux constructeurs automobiles : sièges, systèmes d’intérieur (planches de bord, panneaux de porte, éléments de décoration et modules acoustiques…), technologies de contrôle des émissions (échappements), extérieurs d’automobile (blocs avants, pare-chocs…).

Selon le ministre, que cite l’APS: “Le projet de construction de véhicules de marque Peugeot en Algérie est en train d’aboutir”. “Le projet est en cours de finalisation. C’est une question de semaines”, a-t-il affirmé en ajoutant que les deux parties algérienne et française se sont mis d’accord pour que la nouvelle usine Peugeot fabriquera quatre (4) modèles dont un véhicule utilitaire de type pick-up dans une première phase.

Interrogé sur d’autres éventuels projets de partenariat en automobile en Algérie, M. Bouchouareb a fait savoir que Peugeot restait, pour le moment, le seul projet concret reçu par le gouvernement.

(DZMOTION/APS)

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*