Infos dernières

Usine Peugeot: Le projet est sur la table du gouvernement

C’est en ces termes que le patron de la région Afrique et Moyen-Orient du groupe PSA, Jean-Christophe Quémard a qualifié l’état d’avancement du projet de construction d’une usine d’assemblage de véhicules des deux marques Peugeot et Citroën.

“Le projet construit avec nos partenaires privé et public est sur la table du gouvernement depuis six mois, il y a eu quelques allers-retours, depuis nous avons pris en compte les demandes légitimes des autorités qui souhaitent industrialiser leur pays, bénéficier de transferts de technologie et favoriser l’emploi local. Nous attendons leur décision, je suis prêt à prendre l’avion pour Alger”, a-t-il déclaré à nos confrères de Jeune Afrique.

Il y a quelques jours Abdesslam Bouchouareb, ministre de l’industrie, avait déclaré qu’il “espère voir le projet de l’usine PSA se concrétiser et que les différentes parties arrivent à un terrain d’entente”.

Si le projet aboutit il sera implanté dans la localité d’El Hamoul relevant de la daïra d’Oued Tlélat dans la wilaya d’Oran. Le constructeur s’installera, chez nous, avec sa filiale Faurecia pour satisfaire ses besoins de sous-traitance. Aussi les deux parties algérienne et française s’étaient mises d’accord pour que la nouvelle usine fabriquera quatre (4) modèles dont 3 véhicules de tourisme (Peugeot 301 et 208 et Citroën Elysée) plus éventuellement un véhicule utilitaire de type pick-up dans une première phase.

Rappelons que l’accord qui devait être signé, en avril 2016, à l’occasion de la visite du premier ministre français, Manuel Valls, en Algérie, a été reporté à une date ultérieur.

Trois parties sont impliquées dans ce projet. Il s’agit de PSA: 49%, PMO Constantine: 20% et Condor: 15,5%.

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*