Infos dernières

Voiture autonome: réalité ou simple lubie?

Une voiture est un véhicule capable de rouler tout seul, sans l’intervention du conducteur et de s’adapter aux contraintes du trafic réel. Aujourd’hui aucun véhicule ne peut donc prétendre à ce titre. Néanmoins, de plus en plus de dispositifs d’aide à la conduite prennent le relais du conducteur.

Selon une étude récente du cabinet AT Kearney intitulée “Roadmap towards Autonomous Driving”, 17 % de la valeur du marché automobile mondial concernera les voitures dites autonomes d’ici à 2035.

Depuis quelques années plusieurs équipements ont vu le jour dans le but de faciliter le quotidien des conducteurs comme la caméra, des radars, des systèmes de contrôle de vitesse ou de freinage automatique (FARC pour Peugeot). Les voitures détectent leur environnement et adaptent leur trajectoire, ou préviennent le conducteur en cas de franchissement de ligne, d’assoupissement ou de danger immédiat.

Si la sécurité est l’objectif premier de ces nouveaux systèmes d’aide à la conduite, le confort de conduite est quant à lui aussi, un point important dans le développement de ces nouvelles technologies. Ces équipements se démocratisent, et de plus en plus de véhicules en sont dotés de série ou en option. Cependant, les voitures actuelles ne peuvent pas encore se passer de conducteur. Quelques tentatives ont été faites par Google au USA et par certains constructeurs automobile comme Nissan, Toyota, Audi et dernièrement PSA. Tesla, le spécialiste de la voiture électrique c’est lui aussi lancé dans le créneau en proposant au téléchargement une mise à jour du logiciel de sa Model S, activant un mode « Autonome ». Le véhicule est ainsi capable de conduire presque toute seule.

De leur côté, les géants américains Google et Apple travaillent également activement sur le sujet. Les constructeurs aussi : Volvo poursuit son projet à grande échelle “Drive Me”, Renault travaille sur sa Zoe autonome.
La révolution pourrait peut-être venir d’une petite entreprise californienne dénommée Cruise. Cette start-up a en effet inventé un système de pilotage automatique sur autoroute qui s’installe sur n’importe quelle voiture.

Le Cruise RP-1, c’est son nom, est un système innovant qui prend le contrôle de la direction, de la vitesse et du freinage pour rester en permanence à bonne distance du véhicule que vous suivez. Si celui-ci vient par exemple à freiner brutalement, votre voiture sera capable de s’arrêter immédiatement afin d’éviter toute collision.

Trois éléments composent le système. Tout d’abord, le « Pod », dispositif qui se place sur le toit de la voiture. Ce module intègre deux caméras, un radar et d’autres instruments de mesure. Celui-ci va analyser la route, le comportement des autres véhicules, les obstacles, etc. Toutes les informations sont envoyées en temps réel à un mini-ordinateur situé dans le coffre de votre voiture. Enfin, le conducteur met en marche le dispositif via un simple bouton. Même si le Cruise RP-1 pourra à terme être installé sur n’importe quelle modèle de voiture, le système fonctionne pour le moment seulement sur les Audi A4 et S4. Pour ce qui est du prix, le système coûte 10 000 dollars. Disponible seulement aux Etats-Unis, les 50 premiers RP-1 produits pour 2015 ont déjà été réservés.

cruise-rp1 voiture autonome

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*