Infos dernières

Taux d’avancement appréciable de plusieurs projets routiers à Alger

Le secteur des travaux publiques ne chôme pas à Alger, plusieurs projets routiers sont en voie d’être réceptionnés. En effet selon le Directeur des travaux publics de la wilaya d’Alger, Abderrahmane Rahmani, le taux d’avancement des projets routiers à Alger a atteint plus de 90%, indiquant que plus de 5 grands projets seront réceptionnés avant fin 2018, dans le cadre de la décongestion du trafic routier dans la capitale.

Intervenant à l’issue d’une séance de travail avec les membres de la Commission de l’habitat et de l’urbanisme de l’Assemblée populaire de wilaya (APW) d’Alger, M. Rahmani a précisé que le taux de réalisation des projets routiers au niveau de la capitale avait atteint plus de 90%, ajoutant que plusieurs projets ont été réceptionnés récemment, dont la RN1 au niveau d’Oued El Kerma vers Birkhadem, outres les routes des Eucalyptus, de Rouiba, de Oued Koriche (Fontaine fraiche) et celle de Sidi Moussa vers Bougara.

Parmi les routes réceptionnées la semaine dernière, il y a lieu de citer le premier tronçon du chemin de wilaya (CW) N 45, alors que le deuxième tronçon du même chemin (entre le carrefour de Bouzareah et l’hôpital de Beni Messous) sera réceptionné avant fin 2018 ainsi que la RN 36 (voie double sens de Ben Aknoun- 5 Juillet), a-t-il fait savoir.

Il s’agit également des échangeurs de Zeralda (près du centre d’enfouissement technique- CET Hamici) et de la RN 67 menant vers Koléa, a ajouté M. Rahmani qui a estimé que ces deux échangeurs sont à même de fluidifier la circulation routière à Alger.

Quant au projet du viaduc d’Oued Chayah reliant Baraki à Alger, il sera réceptionné au premier trimestre 2019, a annoncé le même responsable.

(avec APS)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*