Infos dernières

Relance des travaux de réalisation du dédoublement de la route reliant M’sila à Hammam Dhalaa

La route RN60 reliant la ville de M’sila à la Daira de Hammam Dhalaa est très importante pour les automobiliste devant relier la capitale du Hodhna à l’autoroute Est-Ouest. Fréquemment dégradé cet ouvrage a été l’objet d’un projet de dédoublement qui malheureusement a vu ses travaux s’arrêter à cause de l’épidémie de Coronavirus.

Les travaux de ce projet ayant dernièrement repris, le ministre des Travaux publics, Farouk Chiali a insisté jeudi passé sur la nécessité d’en maintenir le rythme actuel. Il faut savoir que cet ouvrage a nécessité un financement de plus de 2, 600 milliards de dinars et enregistre un taux d’avancement des travaux dépassant les 30 pour cent.

Après avoir écouté un exposé sur les réalisations de son secteur au niveau local dont le projet de dédoublement de la RN 60, le ministre qui effectue une visite de travail et d’inspection dans cette wilaya a précisé que son département considère que ce projet relancé récemment suite à un arrêt de plusieurs mois dû à la conjoncture sanitaire exceptionnelle marquée par la propagation du covid-19 est « important », car il relie cette wilaya à l’autoroute Est-ouest comme il permet la liaison entre la capitale du Hodna et plusieurs autres wilayas du pays.

M Chiali a également insisté sur « la nécessité de relancer l’étude de la route menant vers Hammam Dalaa à partir de l’évitement en cours de réalisation », avant d’appeler les entrepreneurs à respecter les délais de réalisation.

Le ministre a affirmé que son département « donne la priorité aux entreprises nationales pour la réalisation des projets dans le secteur des travaux publics dans le but de les accompagner et les préparer à être compétitives pour décrocher des marchés à l’étranger », ajoutant que « compte tenu des compétences que possèdent les sociétés nationales, il n’est pas raisonnable qu’elles restent absentes à l’extérieur du pays ».

S’agissant des programmes d’entretien du réseau routier de la wilaya, M Chiali a indiqué que « les projets qui ne sont pas encore réalisés sur 5.000 Km des routes nationales une fois concrétisés permettront de réduire l’état de détérioration de ces routes ».

(Source APS)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.