Infos dernières

Annaba: Le pont reliant le port et les RN 44 et 16 opérationnel dans quelques jours

La direction des travaux publics de la wilaya de Annaba nous apprend que la réception de la dernière tranche du projet du pont géant situé à l’entrée Sud de la ville et comportant deux échangeurs reliant la zone portuaire aux routes nationales 44 et 16, permettra à cet ouvrage d’être pleinement opérationnel “dans les prochains jours”.

Ce pont géant de 2,3 km de long comporte, outre le pont suspendu de l’entrée Sud reliant la région de Sidi Brahim regroupant les entrées et les sorties de la ville en direction des wilayas voisines Souk Ahras, 4 échangeurs conçus pour assurer une fluidité du trafic routier entre le centre-ville et la zone portuaire et les RN reliant Annaba aux wilayas d’El Tarf, Souk Ahras et Constantine, a-t-on indiqué.

Considéré comme le plus important ouvrage d’art à l’échelle de la wilaya, le pont géant est doté d’un éclairage à la pointe de la technologie, à savoir le système LED, et ce dans le cadre de l’application des recommandations relatives au plan de circulation de Annaba, connue pour être soumise à de fortes pressions, en particulier aux niveau de ses entrées et au centre-ville, a-t-on souligné.

Nécessitant plus de 5 années de travaux, cette réalisation “importante” qui a nécessité 5 milliards de dinars devrait avoir “des effets positifs” sur la fluidité du trafic aux entrées de la ville d’Annaba, en plus d’alléger la pression exercée par le mouvement des camions à destination et en provenance du port, ont affirmé, de leur côté, des responsables de la direction des transports de la wilaya.

Un autre ouvrage d’art devrait par ailleurs être réceptionné dans la wilaya d’Annaba reliant la RN 16 (Annaba -Souk Ahras) à la RN 44 (Annaba – El Tarf) en direction de l’aéroport de Rabah Bitat et la région d’El Hadjar, sur une distance de 800 mètres.

En plus d’améliorer la circulation à travers ces routes “importantes”, ce pont, qui enregistre actuellement un taux d’avancement des travaux estimé à 80%, permettra de supprimer les “points noirs” à l’origine des accidents de la route sur les tronçons routiers reliant Annaba et la région de Seybouse, et Annaba et la région d’El Hadjar, a-t-on fait savoir.

(source: APS)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*