Infos dernières

Arret des importations de véhicules de moins de 3 ans

Décidément, l’importation de véhicules de moins de trois ans par les particuliers donne du fil à retordre aux pouvoirs publique. Nos résponsable qui ne savent plus sur quel pied danser, viennent d’annoncer le gel de l’importation des voitures de moins de trois ans, introduite par la loi de finances de 2020, selon une annonce du ministre de l’Industrie, Ferhat Aït Ali.

 « L’importation des voitures de moins de trois ans a été gelée ( ) nous ne voulons pas importer de la ferraille (..) et nous ne voulons pas encourager le marché informel de la devise», a-t-il déclaré à la presse, en marge de la Conférence nationale des startups, ouverte samedi à Alger.

Le ministre a d’abord  fait remarquer qu’une voiture de moins de trois ans achetée d’Europe « aura roulé 20.000 km au maximum » ce qui rend ces véhicules excessivement chers pour le consommateur algérien à revenu moyen.

« Maintenant, si on compte acheter des véhicules de moins de dix ans à la place de ceux de moins de trois ans, comme ça été fait dans le passé, la ferraille ne nous intéresse pas », a-t-il soutenu.

Ensuite, soutient le ministre, « lorsque cette mesure a été introduite dans la loi de finances de 2020, il n’y avait pas la possibilité d’importer des véhicules neufs ».

Enfin, l’autre motif qui a poussé le Gouvernement à renoncer à l’importation des véhicules d’occasion est le risque d’encourager le recours au marché informel de la devise. « Pour se payer des voitures d’occasion, les gens iront au marché ’informel, alors que l’Etat ne peut en aucun cas encourager ce marché », a-t-il encore argué.

(Avec: APS)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.