Infos dernières

Aston Martin célèbre son retour en Formule 1 en lançant la Vantage F1 Edition de 535 chevaux

Après 25 ans d’utilisation des modèles Mercedes-AMG, la Formule 1 change de fournisseur pour ses voitures de sécurité cette année. Aston Martin prend le relais, fournissant à la fois les voitures de course et les véhicules d’intervention médicale. En effet, le constructeur britannique de voitures de sport n’a pas perdu de temps pour célébrer ce lien avec cette version routière, la Vantage F1 Edition, qui présente un grand nombre des mêmes améliorations que sa sœur réservée à la piste.

Positionnée au-dessus de la Vantage existante, l’édition F1 sera disponible sous forme de coupé et de roadster et sera disponible dans le même vert Aston Martin que celui porté par sa sœur de sécurité et les voitures de l’équipe de Formule 1 d’Aston, qui a été rebaptisée Racing Point pour cette saison. Des finitions de peinture brillante et satinée seront disponibles, et les acheteurs pourront choisir d’autres couleurs. Quel que soit le choix, un graphique de course gris part de l’insigne avant et passe par le toit et l’arrière de la voiture, mais il peut être supprimé pour ceux qui souhaitent un look plus subtil.

L’habitacle de l’Edition F1 est beaucoup plus proche de celui de la Vantage normale que de celui de la voiture de sécurité, qui est bien sûr équipée d’une cage de retournement et d’un extincteur. La sellerie en cuir noir et microfibre grise est de série, et les acheteurs peuvent choisir des garnitures contrastantes en vert, noir, gris ou rouge. Un logo F1 est également apposé sur les seuils latéraux. Comme pour la Vantage normale, les acheteurs de la F1 vont souffrir de la légère frustration de vivre avec la technologie d’infodivertissement dépassée de la compagnie, qui est basée sur le système Mercedes de la génération précédente avec un petit écran d’affichage non tactile.

L’Édition F1 a l’apparence de la voiture, mais elle reçoit également quelques améliorations intéressantes. Comme la voiture de sécurité officielle, son V8 AMG biturbo de 4,0 litres a été modifié pour offrir une puissance accrue, passant de 503 à 528 chevaux, bien que le couple maximal reste inchangé à 685 Nm. La boîte de vitesses automatique à huit rapports de série a également été affinée et le temps de passage des rapports a été réduit, bien que les accélérations et les vitesses de pointe annoncées soient identiques à celles de la voiture de série, avec un temps de passage de zéro à 100 km à l’heure de 3,5 secondes pour le coupé et de 3,6 secondes pour le roadster, et des vitesses de pointe de 314 et 306 milles à l’heure, respectivement. La vitesse de pointe inchangée est impressionnante compte tenu de l’aileron arrière important du coupé et du splitter avant pleine largeur. Aston n’a pas précisé la force d’appui créée par ces éléments aérodynamiques, mais affirme qu’elle est supérieure de 220 Kg à celle du coupé Vantage ordinaire.


La suspension a également été modifiée pour une utilisation régulière sur circuit, avec des ressorts arrière plus rigides et des amortisseurs internes révisés, qui sont censés améliorer le contrôle de la carrosserie sur les crêtes et les compressions à haute vitesse communes à une utilisation intensive sur circuit. Aston affirme également que la rigidité de la structure avant de la voiture a été améliorée. Des jantes uniques en alliage de 21 pouces seront de série, une première pour la Vantage, avec des pneus Pirelli P Zero avec un rapport d’aspect de 30 à l’arrière. Les freins carbone-céramique seront en option sur le coupé, mais pas sur le roadster.

La Vantage F1 Edition est disponible en précommande et arrivera aux États-Unis au cours de l’été, à partir d’un prix équivalent à 162 000 $ pour le coupé. Cela représente un supplément de 20 000 $ par rapport à la voiture standard. Le prix du Roadster n’est pas encore disponible.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.