Infos dernières

Avant première de la nouvelle Audi A3 – Tous les détails

Audi célébrera la première mondiale de la nouvelle A3 Sportback au Salon de l’automobile de Genève. Avant cela, le constructeur allemand envoie la quatrième génération de son modèle à succès passer un test très spécial : Sur l’île de São Miguel, dans l’archipel des Açores, des journalistes testeront la voiture de sport compacte et feront l’expérience d’une dynamique de conduite du plus haut niveau sur des routes difficiles.

Emotion pure:
Dans un endroit où les volcans ont autrefois créé toute une chaîne d’îles et où l’activité volcanique est très intense, Audi fait la démonstration du cœur de son ADN : le moteur quattro. La quatrième génération de l’A3 se présentera sous sa forme la plus émouvante dans le paysage vierge de São Miguel, où se déroule le spectaculaire Rallye des Açores. La transmission intégrale du modèle compact est la dernière étape de l’évolution d’une technologie à succès. Un embrayage multidisque électro-hydraulique géré par un logiciel de transmission intégrale réglé avec précision en constitue le cœur. En plus d’offrir à la A3 un niveau maximal de stabilité, d’adhérence et de plaisir de conduite, elle est également extrêmement efficace. En interaction avec la suspension adaptative et la direction progressive, il en résulte une performance sportive qui impressionne particulièrement sur les routes sinueuses et étroites et dans les étendues montagneuses et de vallée variées.

Le Quattro en action:
L’embrayage est situé à l’extrémité de l’arbre de transmission, devant le différentiel de l’essieu arrière – une position de montage qui favorise notamment la répartition de la charge sur les essieux. À l’intérieur se trouve un ensemble de disques qui fonctionnent dans un bain d’huile. Ses anneaux de friction métalliques sont disposés par paires l’un derrière l’autre – un anneau de chaque paire est en prise rigide avec le carter d’embrayage, qui tourne avec l’arbre de transmission ; l’autre anneau est en prise avec l’arbre de sortie court du différentiel de l’essieu arrière.

Audi a adapté le contrôle électronique de la répartition du couple spécifiquement à la nouvelle A3 et l’a intégré dans le système de gestion dynamique Audi drive select. Il prend en compte les données des capteurs de suspension et détecte non seulement les conditions de conduite et les propriétés de la route, mais aussi le style de conduite. L’unité de commande utilise ces données comme base pour calculer une répartition du couple qui assure une efficacité optimale et transmet la valeur à l’embrayage. Ce dernier est particulièrement efficace.

La transmission intégrale distribue le couple avec une variabilité totale entre les essieux avant et arrière. En conduite normale, la majeure partie de la puissance du moteur est transmise aux roues avant. Au démarrage ou lorsque l’essieu avant a peu de traction, l’embrayage détourne le couple à la vitesse de l’éclair : dans ce cas, une pompe électrique à piston axial est activée, qui applique jusqu’à 44 bars de pression hydraulique sur les disques d’embrayage. Plus les disques d’embrayage sont comprimés par cette pompe, plus le couple d’entraînement est transmis à l’essieu arrière – le maximum est de 100 %. L’embrayage peut déjà transmettre une partie du couple à l’essieu arrière lorsque le conducteur tourne le volant avec un style de conduite sportif. Dès que le conducteur accélère, le couple presse la A3 dans la courbe. Lors des changements de charge, la répartition du couple permet de tourner avec précision dans le virage, ce qui augmente encore la dynamique de conduite.

Contrôle électronique de la stabilisation:
Le contrôle de couple sélectif des roues, une fonction logicielle du contrôle électronique de la stabilisation (ESC), est la cerise sur le gâteau lorsqu’il s’agit de caractéristiques sportives. Lorsque la nouvelle Audi A3 circule à grande vitesse dans un virage, le programme applique légèrement les freins aux deux roues situées à l’intérieur du virage. La différence des forces motrices sur les deux essieux fait tourner la voiture dans le virage, ce qui lui permet de suivre précisément l’angle de braquage. Cela rend la conduite encore plus agile, fluide et sûre.

La réponse perçue de la traction quattro est également modifiée dans les trois modes de fonctionnement de l’ESC. Cela permet d’adapter la traction et la stabilité de conduite à la demande du conducteur. Si l’ESC doit réguler, ses réglages sont doux et pratiquement imperceptibles. La transmission maximale de la puissance est assurée en mode ESC ON. Cela signifie que l’accélération est sûre et stable et s’effectue avec un patinage des roues aussi faible que possible. En sélectionnant le mode Sport, le conducteur peut dériver sur des surfaces à faible coefficient de frottement, comme la neige, de manière contrôlée et sûre. Dans ce cas, le patinage plus important des roues procure un plaisir de conduite accru. En mode ESC OFF, le degré de patinage possible est presque illimité, ce qui permet à l’Audi A3 d’offrir des caractéristiques de conduite puristes.

Le pilotage progressif:
De par leur conception, les systèmes de direction conventionnels exigent toujours un compromis entre sportivité et confort. La direction électromécanique progressive de la nouvelle Audi A3 résout ce conflit. Sa crémaillère et son pignon ont une forme et une denture particulières. Il en résulte des rapports de transmission différents selon l’angle de braquage. Lorsque le volant est fortement braqué, il est plus petit et la direction est très directe. Cela diminue l’effort de direction dans la circulation urbaine et lors des manœuvres et augmente considérablement le niveau de confort.

Sur les routes sinueuses, la direction progressive augmente la dynamique de conduite, ce qui permet à la A3 d’offrir un style de conduite encore plus sportif. Le volant doit être tourné seulement 2,5 fois pour aller d’une butée à l’autre ; le rapport de direction en position centrale est de 14,3:1. L’assistance électrique est en parfaite harmonie avec ce caractère et s’adapte à la vitesse de conduite. À basse vitesse, elle est plus élevée afin de faciliter la manoeuvre ; à mesure que la vitesse augmente, l’assistance diminue continuellement. Cela permet au conducteur de ressentir une sensation de conduite calme et pleine, même à grande vitesse sur l’autoroute.

La direction progressive est équipée d’un entraînement électromécanique très efficace qui fournit de la puissance uniquement lorsque c’est nécessaire. Elle travaille en étroite collaboration avec divers systèmes d’assistance, tels que l’assistance de croisière adaptative, l’assistance pour éviter les collisions et l’assistance au stationnement.

Une suspension adaptative:
Confortablement doux ou sportif et tendu ? Les deux sont possibles grâce à la suspension avec contrôle adaptatif des amortisseurs. Trois caractéristiques d’amortissement permettent au conducteur de ressentir l’étendue des caractéristiques de conduite et de profiter d’une maniabilité particulièrement agile. Des capteurs mesurent l’accélération verticale de la structure de la carrosserie et le mouvement relatif des différentes roues par rapport à celle-ci. L’unité de commande traite son signal en quelques millisecondes et adapte chaque amortisseur à l’état de la route, à la situation de conduite et aux demandes du conducteur de manière individuelle et continue. Les amortisseurs comprennent des valves à commande électromagnétique qui peuvent être réglées extrêmement rapidement et de manière très efficace sur le plan énergétique. Selon leur position, ils permettent au fluide hydraulique de s’écouler plus ou moins vite, ce qui modifie les caractéristiques des amortisseurs entre doux et dur.

Le conducteur peut changer les réglages de base des amortisseurs entre les trois modes de confort, automatique et dynamique dans le système de sélection de l’Audi drive. Ce faisant, la suspension augmente la plage entre un mouvement de roulis doux lors d’une conduite souple et une tenue de route tendue, de sorte que le conducteur ressente intensément la propagation. Dans le cas d’une conduite sportive dans les virages, les amortisseurs soutiennent la voiture et font en sorte qu’elle ne s’affaisse pas autant au freinage. Ainsi, les roues restent en contact plus étroit avec la route.

Audi Drive Select:
Le système “Audi drive select” est l’interface entre les systèmes de suspension et de conduite réglementés et le conducteur. Il peut être commuté entre cinq modes – confort, automatique, dynamique, efficacité et individuel – via un bouton physique situé près du levier de vitesse ou du sélecteur. Si le conducteur sélectionne le mode “individuel”, il peut, dans une large mesure, spécifier librement ses préférences personnelles.

Dans chaque modèle A3, Audi drive select fait varier les caractéristiques de la réponse de l’accélérateur et de l’assistance à la direction. Selon l’équipement, le système intègre également la S tronic, la transmission quattro et la suspension avec contrôle des amortisseurs. Il influence également les systèmes de confort et de sécurité tels que la climatisation automatique, les phares à matrice de LED, le tendeur de ceinture de sécurité et le régulateur de vitesse adaptatif.

(Source: Communiqué)

Prix des voitures neuves أسعار السيارات الجديدة

Prix des voitures neuves أسعار السيارات الجديدة
seat Skoda Volkswagen Audi Kia Hyundai VP Renault Iveco Hyundai Trucks & Bus Chery BAIC Volkswagen Utilitaire Peugeot Dacia

Skoda

Volkswagen

Audi

Kia

Hyundai VP

Renault

Iveco

Hyundai Trucks & Bus

Chery

BAIC

Volkswagen Utilitaire

Peugeot

Dacia

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*