Infos dernières

BAIC Algérie: une usine d’assemblage solide et de grandes ambitions

BAIC Algérie, en la personne de son PDG Sariak Nouredine, a réuni la presse spécialisée au niveau de l’hotel Sofitel d’Alger pour une rencontre d’étape où le premier responsable de cette société d’assemblage sise à Batna, a développé le chemin parcouru par l’usine, depuis son lancement en décembre 2018, ainsi que les ambitions de la société.

Il est utile de rappeler que BAIC Algérie est la société qui assemble à Batna les véhicules de la marque chinoise BAIC. La joint-venture “BAIC Industrie Internationale Algérie” est détenu à 90% par l’EURL SARIAK AUTO HANDLER et à 10% par le groupe chinois Beijing Automobile.

Selon le premier responsable de la société, BAIC Algérie annonce avoir atteint “un taux d’intégration de 26 %, qui atteindra 34 à 36 % dès le lancement des nouvelles unités de soudure et peinture, dont les travaux d’installation vont démarrer incessamment, et 55 % dans une troisième phase lors de l’entame de la fabrication des moteurs et boîte de vitesse”.

Malgré un climat peu propice aux constructeurs automobile, chez-nous, l’usine BAIC de Batna produit pas moins de 150 véhicules par jour et atteindra les 9.000 automobiles assemblées en 2019.

En ce sens, M.Sariak a tenu à insister sur le fait que “l’usine BAIC est tout à fait conforme à la réglementation sur plusieurs plans. D’un point de vue technique, l’usine, avec la certification du partenaire chinois, est conforme également aux standards internationaux, et produit des véhicules qui répondent aux normes du constructeur”, a-t-il déclaré.

La mise en conformité et l’extension de l’usine ainsi que le renforcement de la production relève d’une stratégie qui vise à l’exportation prochaine des véhicules assemblés à Batna vers l’Afrique dans un premier temps et ensuite vers l’Europe pour une seconde étape. Ainsi on apprend que la société “entame la phase d’exportation, vers 3 pays d’Afrique : Tunisie, Libye et Mauritanie. Des accords de partenariat ont déjà été signés avec des opérateurs locaux dans ces pays, qui n’attendent aujourd’hui que d’être livrés”, explique le PDG de BAIC Algérie.

Par ailleurs, le constructeur de Batfna été sollicitée par d’autres pays notamment en Europe. Avec l’accord du partenaire chinois Beijing Automobile, des tests de prototypes de modèles BAIC assemblés en Algérie, notamment la BAIC X25 vont être réalisés pour une éventuelle exportation vers l’Espagne et l’Italie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*