Infos dernières

Crashtests EuroNCAP: Les véhicule utilitaires légers sous la loupe de l’organisme européen de sécurité

Quatorze fourgonnettes commerciales ont été récompensées par  l’organisme de sécurité EuroNCAP selon de nouveaux critères qui donnent la priorité aux systèmes d’évitement des accidents et d’assistance au conducteur. Dix-neuf fourgons, qui ont représenté 98 % des ventes européennes l’année dernière, ont été testés conformément aux protocoles d’assistance à la sécurité Euro NCAP 2018, qui comprennent l’AEB, l’assistance sur les voies, l’assistance à la vitesse et la surveillance de l’état des occupants.

Les véhicules commerciaux testés par Euro NCAP sont conçus pour transporter des marchandises ou des équipements et ne pèsent pas plus de 3,5 tonnes métriques (catégorie N1). Ils sont également connus sous le nom de véhicules utilitaires légers (VUL) et un système de notation a été mis au point pour permettre de comparer facilement les performances des systèmes de sécurité dont ils sont équipés. Les systèmes d’aide à la conduite testés sont le freinage d’urgence autonome (AEB), avec des tests séparés pour la réponse du système aux autres véhicules, aux piétons et aux cyclistes ; le maintien de la trajectoire, qui aide à empêcher le véhicule de sortir de sa voie ; l’assistance à la vitesse, qui aide le conducteur à maintenir une vitesse de sécurité, appropriée à la route sur laquelle le véhicule se trouve ; et la surveillance de l’état des occupants, qui peut détecter si les occupants du fourgon portent ou non leurs 2 ceintures de sécurité et sont en état de conduire. Une note globale a été attribuée aux véhicules testés, à partir de laquelle leur classement a été établi.

Dans cette série de tests, les meilleurs, le Ford Transit, le Mercedes-Benz Vito et le VW Transporter, sont récompensés par la médaille d’or. Le Ford Transit Custom, le Mercedes-Benz Sprinter, l’Opel/Vauxhall Vivaro, le Peugeot Expert et le VW Crafter se voient décerner la médaille d’argent. Six autres camionnettes reçoivent le Bronze : le Citroën Jumper et le Jumpy, la FIAT Ducato, l’Iveco Daily, le Peugeot Boxer et le Toyota PROACE. Au bas de la liste figurent le FIAT Talento, l’Opel/Vauxhall Movano, le Nissan NV400, le Renault Master et le Renault Trafic. Ces derniers fourgons ne sont pas recommandés en raison de leur manque général de systèmes de sécurité.

En ce qui concerne l’adaptation des technologies de sécurité, il existe des différences régionales : les systèmes qui sont standard dans un pays peuvent être optionnels dans d’autres. Et les véhicules qui sont identiques, à l’exception du badge à l’avant, diffèrent également par la sécurité qu’ils offrent : L’AEB est une option sur le Renault Master mais n’est pas disponible sur le Nissan NV-400, qui sort de la même chaîne de production.

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.