Infos dernières

Dieselgate en Europe: VW propose de payer 830 millions d’euros

Rebondissement dans le plus grand procès allemand autour du scandale des moteurs diesel truqués. Volkswagen a proposé hier de payer 830 millions d’euros à ses clients en Allemagne, même si les négociations entre le constructeur et l’association regroupant les requérants ont pour l’heure échoué.

Cette procédure rassemblant plus de 400.000 personnes demandant réparation pour leurs voitures équipées de moteurs diesel truqués s’était ouverte fin septembre. Le groupe automobile est accusé d’avoir délibérément nui à ses clients en installant à leur insu un logiciel faisant paraître le véhicule moins polluant qu’il ne l’est en réalité.

Hier, Volkswagen est venu rompre le silence qui entourait la négociation, entamée en janvier, entre l’association de consommateurs VZBV et le géant de l’automobile: les deux parties sont «parvenues à un accord sur une résolution à l’amiable à hauteur de près de 830 millions d’euros au total», a expliqué un porte-parole. Or, cette solution a «échoué» en raison de «revendications exagérées» concernant les honoraires des avocats de la VZBV, a-t-il ajouté.

Moins de deux heures plus tard côté VZBV, même constat «d’échec» des négociations mais avec une tout autre justification: «le manque de bonne volonté de la part de Volkswagen de créer un système fiable et transparent».

(Source: ATS/AFP )

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.