Infos dernières

Formule 1, Grand Prix d’Allemagne: Max Verstappen offre la victoire à Red Bull

Le Grand Prix d’Allemagne dans son édition 2019 a été gaché par la pluie qui a créé le chaos dimanche dernier sur le circuit d’Hockenheim. Max Verstappen (Red Bull) s’est imposé devant Sebastian Vettel (Ferrari). Aucun point pour les Mercedes.

La pluie a entraîné plusieurs “laps” de formation avant le départ et a rabaissé le nombre de tours en course de 67 à 64. Le démarrage a été difficile pour les voitures Red Bull qui ont fait du surplace. Ce qui n’empêchera pas Verstappen de réaliser une course de haut niveau. 

Un podium sans Mercedes ce dimanche à Hockenheim ! Les Flèches d’argent, qui écrasent le championnat, n’ont même pas pris un seul point lors de leur grand prix national. 

Max Verstappen (Red Bull) s’est imposé devant Sebastian Vettel. Parti dernier, l’Allemand de chez Ferrai a profité de la pluie et d’un scénario fou pour remonter. Verstappen, parti deuxième mais qui avait raté son envol a signé la septième victoire de sa carrière, la deuxième de sa saison. Daniil Kvyat complète le podium avec sa Torro Rosso.

Charles Leclerc et Valtteri Bottas sont partis à la faute. Comme Lewis Hamilton. Le leader du championnat, qui s’était élancé en pole et qui menait le grand prix, n’a pas abandonné mais s’est retrouvé dernier et a échoué à la 11e place. 

La course, qui s’est déroulée sous des averses de moins en moins fortes, a livré un scénario haletant, les arrêts aux stands pour passer des pneus pluie aux pneus slick et inversement s’enchaînant, tout comme les incidents qui ont provoqué de nombreuses irruptions de la voiture de sécurité.

“C’était comme un film d’horreur mâtiné de comédie noire”, a déclaré Kvyat, qui monte sur le podium pour la troisième fois de sa carrière en F1 après le GP de Hongrie 2015 (2e) et le GP de Chine 2016 (3e). 

Pour tous les deux, ce résultat a un goût de rédemption. L’Allemand était sorti sous la pluie alors qu’il menait devant son public l’an dernier et n’était cette fois que 20e et dernier sur la grille, un problème de turbo l’ayant privé des qualifications. Le Russe, quant à lui, a retrouvé son baquet cette année après avoir été remercié en cours de saison 2017, alors qu’il pilotait déjà pour Toro Rosso. 

Le Canadien Lance Stroll (Racing Point), l’Espagnol Carlos Sainz Jr (McLaren), le Thaïlandais Alex Albon (Toro Rosso), le Finlandais Kimi Räikkönen (Alfa Romeo Racing), l’Italien Antonio Giovinazzi (Alfa Romeo Racing), le Français Romain Grosjean (Haas) et le Danois Kevin Magnussen (Haas) complètent le top 10. 

(source: afp)

Classement du Grand Prix d’Allemagne de Formule 1 saison 2018/2019:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*