Infos dernières

Hyundai Motor s’interesse aux solutions de mobilité

Le groupe Hyundai Motor s’est engagé à devenir un fournisseur de solutions de mobilité intelligente de premier plan, soulignant la nécessité de nouer des partenariats stratégiques avec d’autres sociétés de mobilité.

Chung Eui-sun, vice-président exécutif du groupe Hyundai Motor, a déclaré que le groupe devait être reconnu au-delà du fait d’être un constructeur automobile. Cette dernière remarque fait suite à l’investissement récent du groupe dans des sociétés telles que Grab et Ola, une initiative qui a renforcé sa présence sur les marchés mondiaux du covoiturage.

« Les générations plus jeunes n’apprécient plus autant l’achat d’une voiture ou même l’obtention d’un permis de conduire. Nous devons donc transférer notre activité vers le service », a déclaré Chung lors d’un événement organisé par le groupe Carlyle à Séoul mercredi.

Chung, fils unique de Chung Mong-koo, président du groupe Hyundai Motor, a également souligné que le groupe devait se concentrer sur l’amélioration de la qualité de ses produits et services avant de penser aux nouvelles technologies.

« La technologie peut rendre la conduite plus pratique, mais les dysfonctionnements doivent être minimisés. Une voiture ne peut pas être réinitialisée à chaque fois, comme un téléphone ou un PC », a-t-il déclaré.

En ce qui concerne les projets du nouveau siège du groupe à Séoul, connu sous le nom de Global Business Center (GBC), M. Chung a indiqué que le groupe envisageait un développement conjoint avec d’autres investisseurs.

En 2014, Hyundai Motor Group a acheté le terrain pour le compte de GBC, dans le sud de Séoul, pour 8,85 milliards de dollars.

« Il est important de travailler avec les investisseurs et de développer ce terrain afin que nous puissions réinvestir dans nos activités principales », a-t-il déclaré.

Sur l’avenir de la gouvernance du groupe, Chung a déclaré qu’il envisageait « de nombreuses options pour répondre à ses investisseurs ».

« J’essaie d’écouter nos investisseurs autant que possible », a-t-il déclaré. « Les investisseurs et l’entreprise partagent en fin de compte le même objectif: maximiser les bénéfices. »

(source: yonhap)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.