Infos dernières

Industrie automobile: extension imminente de l’usine BAIC à Batna

L’usine d’assemblage de véhicules BAIC de Batna va incessamment être l’objet d’une extension qui lui permettra de réaliser des opérations de soudure et de peinture.

A cet effet, une délégation de responsables chinois a inspecté la structure d’assemblage en vu de la future extension. Composée de hauts cadres représentants du Gouvernement Chinois et du Constructeur BAIC, la délégation chinoise s’est montrée satisfaite de sa visite et s’est “engagé à participer dans une seconde phase, à la réalisation d’une extension pour la fabrication des moteurs, en assurant la réalisation de toutes les installations nécessaires, ainsi que l’accompagnement en termes de formation du personnel au niveau de l’usine”, indique un communiqué parvenu à notre rédaction.

Un mini-camion à moins de 100 millions de centimes!

La société industrielle annonce, en outre, le lancement prochain d’un mini camion à moins de 1 millions de dinars. Ce véhicule disposera d’un logo et d’un nom algérien nous apprend le communiqué de BAIC Algérie.

Il est utile de rappeler que BAIC Industrie Internationale Algérie assemble, aujourd’hui, cinq modèles de voitures à des prix concurrentiels: le modèle X25 en boite manuelle et automatique, BAIC X35, BJ40, BAIC D20 et un Pick-UP.

Inauguré en décembre dernier, l’usine d’assemblage de Batna est constituée d’un investissement de l’entreprise EURL SARIAK AUTO HANDLER en tant qu’actionnaire principal, et du groupe chinois BAIC, qui détient une participation minoritaire de 10% dans la joint-venture “BAIC Industrie Internationale Algérie”.

La société industrielle explique que “l’usine d’assemblage a démarré ses activités d’assemblage avec un taux d’intégration de 26 %, atteint grâce aux partenariats avec des sous-traitants locaux, dont IRIS Pneus et une société locale spécialisée dans la fabrication des faisceaux de câblages automobile. Par ailleurs, ce taux d’intégration a été obtenu grâce au code d’identification du constructeur attribué par “SAE International”, un organisme international basé aux États-Unis. Ce code permet à BAIC Algérie de graver son propre numéro de châssis, spécifique aux véhicules BAIC assemblés en Algérie. Les extensions prévues dans le plan de développement de l’usine, dont les travaux débuteront incessamment, feront grimper le taux d’intégration à 34 %”, explique la même source.

Cliquez-ici pour prendre connaissance des tarifs de l’ensemble de la gamme de véhicules BAIC “made in Algérie”.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*