Infos dernières

Industrie automobile: Montant de la facture des importations de kits CKD-SKD 2017-2018-2019

La facture des importations de kits CKD et SKD pour l’industrie automobile a été importante. C’est ce montant qui a poussé les pouvoirs publics à vouloir mettre un frein à cette hémorragie de devises et remettre de l’ordre dans la filière.

Voici le bilan des importation de ces kit CKD-SKD pour les trois années 2017, 2018 et 2019. Durant les neuf premiers mois de 2019, l’Algérie a importé pour 2,3 milliards de dollars de kits SKD destinés au montage automobile des véhicules de tourisme et du transport du personnel et de marchandises.

En 2018, la facture globale d’importation des collections CKD/SKD destinées au montage de véhicules s’est chiffrée à plus de 3,73 milliards de dollars, contre 2,2 milliards de dollars en 2017, en hausse annuelle de 1,53 milliard de dollars (+70%).

Le montage local des véhicules a réalisé en 2018 une production de 4.500 véhicules industriels et 180.000 véhicules de tourisme, contre 110.000 véhicules de tourisme en 2017.

En 2019, des décisions importantes avaient été prises par le gouvernement pour faire baisser la facture d’importation des kits SKD destinés au montage des voitures touristiques, ainsi qu’à la fabrication des produits électroménagers, électroniques et de la téléphonie mobile. 

En mai dernier, le ministère de l’Industrie avait fixé des quotas d’importation des kits SKD aux seuls quatre principaux constructeurs automobiles dont les projets et les programmes de production (modèles) ont été validés par le Conseil national d’Investissement (CNI).

Il s’agit de la SPA Renault-Algérie Production (RAP), la SARL Tahkout manufacturing company (TMC)-Hyundai VP, la SPA Sovac-VW-Seat-Skoda-Audi production et la SARL Gloviz -KIA.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.