Infos dernières

La Tunisie lance un programme d’importation de 5.000 voitures populaires

Le premier lot des voitures populaires importées arrivera en Tunisie en juillet, et ce dans le cadre d’un programme portant sur l’importation de 5.000 voitures, moyennant 35 millions d’euros (plus de 70 Millions de dinars tunisiens) par les concessionnaires autorisés.

Selon la directrice générale du commerce intérieur Faten Belhadi, depuis le démarrage le 2 mai, de l’opération d’enregistrement, environ 6.000 personnes se sont inscrits pour l’acquisition d’une voiture.

Elle a précisé dans une déclaration à l’Agence TAP, que les dossiers soumis d’ors et déjà aux concessionnaires, au cours des dernières années, restent en vigueur et sont prioritaires, notant que la priorité est accordée en fonction de l’ancienneté de la demande.

Elle a rappelé que les conditions de vente dans le cadre d’un avantage fiscal (article 2 de la loi de 1994) n’ont pas changé.

Les concessionnaires importeront 11 types de voitures dont 6 marques asiatiques :Chery (Chine), Toyota, Mitsubishi et Nissan du Japon et Kia et Hyunda (Corée) et 5 marques européennes (Renault, Peugeot, Volkswagen, Citroën et Fiat).

Les modèles de voitures qui seront commercialisés sur le marché tunisien sont Renault Clio4, Peugeot 108, Citroën C1, VW Polo et Fiat Mobi, outre Kia Picanto, Toyota Yaris, Hyundai I10, Chery QQ et Mitsubishi Mirage.

Ces voitures répondent aux exigences de la sécurité et conformes aux normes internationales, selon la meme responsable.

En ce qui concerne les prix, la directrice générale du commerce intérieur a fait savoir que les prix varient entre 18 et 24 mille dinars, indiquant que l’un des concessionnaires s’est engagé à vendre une voiture populaire à un prix ne dépassant pas les 17 mille dinars. Les prix sont abordables et tiennent compte du pouvoir d’achat des citoyens aux revenus moyens, d’après Mme Belhadi.

Les concessionnaires des voitures ont arrêté depuis 2013 l’importation des voitures populaires, en raison d’une faible marge bénéficiaire (500 dinars par voiture) ce qui ne permet pas de couvrir les coûts.

Cette marge, qui est restée la même depuis 1994, a été portée à 1.000 dinars par voiture sur la demande de la profession, a noté Mme Belhadi.

Il a été convenu lors des réunions tenues par le ministère du commerce avec la profession, de permettre aux concessionnaires d’obtenir un quota d’importation des voitures populaires outre le quota habituel. Ce quota sera réparti équitablement, entre les concessionnaires et ceux qui désirent commercialiser les voitures populaires en Tunisie (environ 450 voitures par concessionnaire).

Concernant le renouvellement du quota l’année prochaine, la responsable a noté que cette question dépendra de la conjoncture économique du pays et de la situation de la balance commerciale, faisant remarquer qu’aucune décision n’a été prise sur l’augmentation ou la réduction du quota des voitures populaires.

Le quota de 5 mille voitures concerne l’année 2016, ce qui signifie la nécessité de les vendre avant la fin de l’année.

(directinfo.tn)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*