Infos dernières

La Turquie lance une nouvelle marque de voitures électriques

Le président turc Recep Tayyip Erdoğan a dévoilé la semaine dernière deux prototypes de véhicules tout électriques qui préfigurent TOGG, une nouvelle entreprise automobile et une nouvelle marque de voitures électriques, soutenue par l’État. Le premier véhicule, un SUV compact, est attendu d’ici 2022. Un investissement de 3,7 milliards de dollars permettra une production d’environ 175.000 véhicules électriques par an. Le SUV tout électrique dévoilé la semaine dernière a utilisé un design retravaillé par Pininfarina des modèles 2017.

La marque s’appelle Turquie’s Automobile Joint Venture Group (TOGG). Le consortium a été créé par cinq groupes industriels: Anadolu Group, BMC, Kok Group, l’opérateur de téléphonie mobile Turkcell et Zorlu Holding, la société mère du fabricant de télévision Vestel.

Le PDG de TOGG est l’ancien dirigeant de Bosch, Gurcan Karakas. Le directeur de l’exploitation de la société est Sergio Rocha, ancien PDG de General Motors Korea.

Les véhicules produits par TOGG devraient fournir pas moins de 300 Km d’autonomie, bien que les détails sur la taille de la batterie ne soient pas encore connus. Il y aura une option de base avec un seul moteur de 200 chevaux à propulsion arrière. Une deuxième variante à double moteur et à traction intégrale de 400 chevaux pourrait fournir jusqu’à 483 Km d’autonomie sur une seule charge.

TOGG a déclaré que le modèle RWD à moteur unique passera de zéro à 100 km / h en 7,6 secondes, tandis que la version à deux moteurs prendra 4,8 secondes pour parcourir la même distance.

Les véhicules, y compris un SUV multisegment et une berline, seront fournis avec une charge rapide CC jusqu’à 150 kilowatts. Les fonctions de conduite automatisée sont également en cours d’évaluation.

Le groupe souhaite vendre la voiture sur le marché intérieur turque et prévoit également de faire de TOGG une marque internationale. L’usine sera située à Bursa en Turquie. L’usine, dont l’achèvement est prévu en 2021, devrait employer 4.300 personnes.

L’investissement pourrait être dépensé sur 13 ans. Le président turque prévoit également de construire une infrastructure de bornes de recharge pour véhicules électriques dans le pays, qui devrait être prête en 2022, juste à temps pour la sortie du premier véhicule..

Par ailleurs, TOGG prévoit de fabriquer cinq modèles différents au cours des 15 prochaines années.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.