Infos dernières

Le gouvernement veut équiper un million de véhicules en GPL pour 2023

Le gouvernement algérien veut relancer l’utilisation du GPL par les automobilistes et pour cela il y met le paquet. En effet, le ministre de l’Energie, Mohamed Arkab a affirmé, dimanche à Alger, que l’Etat avait mobilisé tous les moyens pour équiper, à l’horizon 2023, un million de véhicules en kit de gaz de pétrole liquéfié (GPL).

“Tous les moyens ont été mobilisés pour la réalisation de 1000 stations-services équipées en GPL, ainsi que plusieurs structures et centres spécialisés dans l’installation des Kit GPL à travers tout le territoire national”, a indiqué le ministre à l’ouverture d’un séminaire national sur le développement et la promotion du “Sirghaz” (GPL/c).

Les travaux sont à pied d’œuvre pour multiplier le nombre des points de vente “Sirghaz” au niveau des stations relevant de NAFTAL, selon le ministre.

A cet effet, le gouvernement a accordé une subvention financière allant jusqu’à 50% du coût l’acquisition, en vue d’encourager les propriétaires de véhicules publics et particuliers, ainsi que les taxis à recourir au GPL.

Aussi, des avantages et des facilitations ont été accordés pour la promotion de l’utilisation du Sirghaz dont l’exemption de véhicules GPL de la vignette-auto.

Par ailleurs, M. Arkab a évoqué le mémorandum de coopération, signé avec le secteur des Transports et des Travaux publics à même de donner un élan à “la transition énergétique” à laquelle aspire l’Algérie et poursuivre les efforts pour la rationalisation de la consommation nationale de l’énergie à travers la promotion du GPL et du Gaz naturel compressé (GNC).

Il a fait savoir que le cahier de charge fait obligation à chaque investisseur désirant réaliser une station-service de proposer un projet intégré englobant l’approvisionnement en GPL et garantir les moyens nécessaires à l’inspection et l’entretien des véhicules fonctionnant au GPL.

Outre la contribution efficace du secteur de l’Industrie et des mines, à travers le contrôle strict par les ingénieurs des mines de tous les véhicules équipés en kit Sirghaz et la lutte contre les pratiques frauduleuses en matière d’équipement des véhicules, le ministre a plaidé pour une meilleure formation des jeunes désirant exercer ce métier.

M.Arkab a mis en avant le rôle de l’Agence nationale de soutien à l’emploi des jeunes (Ansej) et de l’Agence nationale du micro-crédit (ANGEM), ayant permis la création de micro-entreprises activant spécialisées dans l’équipement de véhicules en kit Sirghaz.

(avec APS)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*