Infos dernières

Le marché de l’automobile parlons-en! (Contribution)

Si la décision me revenait, je prendrai deux mesures en ce qui concerne le secteur automobile :

1/ L’arrêt immédiat des unités de mentage (tiré du mot mensonge )
2/ L’agrément et l’encouragement de petits concessionnaires à travers le territoire national avec autorisation de vente et d’importation de voitures neuves et d’occasion moins de 5 ans. À charge pour ces concessionnaires d’assurer un service après vente complet.

Ainsi au lieu d’avoir 5 Algériens dopés avec tous les avantages pour en faire des barons, des monstres ou des futurs détenus, je crée 1000 petits concessionnaires répartis à travers le territoire national.

Ces petites entités auront en charge d’importer un quota de véhicules (neufs ou occasion) selon un montant annuel à définir (exemple 200.000 Euros par structure) ce qui donne un montant global de 2 milliards d’Euros.

En plus de cette activité je les encouragerai à opérer dans le marché de l’occasion sous forme de dépôt-vente ou achat-remise à niveau-revente et se substituer à moyen terme à ces marchés abominables et surtout incontrôlables.
Dans le cadre de leur activité régulière, elles auront à importer et revendre en l’état ou avec prestation les pièces de rechange.

Ainsi nous aurons :
-Une répartition sociale, économique et spatiale plus équilibrée et surtout mieux étalée de cette activité dont les retombées terme d’emplois et de fiscalité toucheraient beaucoup de régions.
-Une concurrence plus active et donc une meilleure protection du pouvoir d’achat,
-Un meilleur contrôle des flux notamment un paravent contre la contrefaçon des pièces de rechange et les voitures maquillées
Et si l’état veut imposer les transactions (pour peu qu’il ne se montre pas trop gourmand), il trouvera en ces structures une plateforme organisationnelle à même de cerner et collecter l’impôt d’une manière juste et transparente.

Le consommateur peut déposer, vendre ou acheter sa voiture en toute sécurité et même les banques peuvent intervenir dans un marché structuré et clairement identifié.

(Mess Adjou)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.