Infos dernières

Le nouveau boss de BMW parle de l’avenir de la marque

Le nouveau patron de BMW, Oliver Zipse, veut rattraper son retard sur son concurrent dans le haut de gamme Mercedes-Benz du groupe Daimler. “Il n’y a pas de date fixe pour cela”, a déclaré Zipse au “Frankfurter Allgemeine Sonntagszeitung”. “Nous sommes dans la plus grande offensive de modèles jamais vue par BMW, nos voitures ont gagné de nombreux tests comparatifs. Nous avons donc toutes les chances de gagner des parts de marché et tout le reste va faire tourner les têtes.”

Mr Zipse a déclaré également, que BMW ne laissera pas tomber le modèle électrique compact i3: “La i3 continuera à être produite. La voiture est déjà une icône aujourd’hui Quelle voiture peut s’affirmer au bout de 6 ans d’existence? Il faut savoir qu’à la mi-septembre, le Financial Times a annoncé que l’i3 était sur le point de prendre fin.

Zipse dirige le groupe Dax depuis. Son prédécesseur, Harald Krüger, ne souhaitait plus renouveler son contrat. Il avait pour objectif de faire de BMW le numéro un mondial du haut de gamme. En 2016 Mercedes a ravi le trône à BMW . “l’objectif, aujourd’hui est de reprendre la place de numéro 1”, a déclaré Zipse.

Après neuf mois cette année, BMW a vendu environ 124 000 véhicules de moins que Mercedes-Benz. Il y a un an, l’arriéré à cette époque s’élevait à environ 149 000 voitures.

Actuellement, Zipse ne souhaite plus apporter de modifications au conseil d’administration du constructeur automobile munichois. “Ce n’est pas un problème pour le moment, et je suis heureux que le conseil de surveillance ait renforcé le comité de direction avec deux nouveaux esprits remarquables cet été”, a déclaré Zipse au sujet de la nomination d’Ilka Horstmeier en tant que directrice des ressources humaines et de Milan Nedeljkovic en tant que directeur de la production. “En outre, je ne vois aucune nécessité d’action.” Le responsable du développement, Klaus Fröhlich, qui était considéré comme candidat à la présidence du conseil d’administration aux côtés de Zipse, aura 60 ans l’année prochaine et atteint ainsi la limite d’âge non écrite des membres du conseil d’administration de BMW.

Zipse veut également continuer à s’accrocher aux modèles de SUV controversés, mais qui se vendent bien. “Nous vivons dans une économie de marché durable et, je voudrais ajouter, dans laquelle les clients décident de la voiture à acheter. Si le client choisi un SUV, nous le livrerons.”

(AFX / os)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*