Infos dernières

Le parc automobile algérien en constante augmentation

L’Office national des statistiques (ONS) vient de dévoiler les chiffres relatifs au nombre de véhicules disponibles en Algérie en 2019. Selon cet organisme, le nombre des immatriculations et ré-immatriculations des véhicules a atteint 909.043 véhicules dont 159.633 unités neuves, durant le 1er semestre 2019, enregistrant une hausse de 22,18%, soit +165.000 véhicules par rapport à la même période en 2018.

Concernant les véhicules neufs, les données de l’ONS relèvent une augmentation des immatriculations définitives de 59,41% (59.000 véhicules), durant le 1er semestre de l’année dernière et par rapport à la même période de l’année précédente.

L’immatriculation définitive des véhicules neufs signifie leur mise en circulation effective, explique l’Office, précisant que l’opération consiste à établir une carte grise pour un véhicule qui va être mis en circulation pour la première fois.

Quant à l’opération de ré-immatriculation, elle consiste à établir une nouvelle carte grise suite à la vente du véhicule qui a été déjà matriculé.

La hausse des immatriculations et ré-immatriculations, durant les six premiers mois de l’année dernière, a concerné particulièrement les motorisations essence, alors que les immatriculations de véhicules diesel neufs importés ont reculé, selon l’Office.

Durant le 1er semestre 2019, l’ONS a relevé que les importations des véhicules neufs a régressé de manière générale, que ce soit par les particuliers (opérateurs) ou par les cadres commerciaux (concessionnaires), suite au montage des véhicules en Algérie et à la limitation de quotas d’importation.

En effet, les importations des véhicules neufs ont atteint 8.300 unités le 1er semestre 2019 contre 11.599 unités à la même période de 2018, en baisse de 28,44%, soit -3.299 unités, selon les Douanes algériennes.

L’ONS a relevé une augmentation des immatriculations dans la majorité des wilayas (43) et une baisse dans cinq wilayas au cours du 1er semestre 2019.

Concernant la répartition des immatriculations et ré-immatriculations du 1er semestre de l’année dernière, selon le type de véhicules, l’ONS a fait état de 631.611 véhicules de tourisme soit 69,81% du chiffre global (909.043), de 144.321 camionnettes (15,88%), de 61.649 motos (6,78%), de 32.412 camions (3,57%), 8.930 tracteurs agricoles (0,98%) et 8.994 remorques (0,99%).

Le parc algérien compte aussi 8.994 remorques (0,99%), 8.683 tracteurs routiers (0,96%) et 8.930 véhicules spéciaux (0,98%).

Pour rappel, le parc roulant national a totalisé 6.418.212 véhicules à la fin 2018.

Avec les 159.633 véhicules neufs qui ont pénétré le marche durant le 1er semestre 2019, le parc atteint plus de 6,5 millions d’unités.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.