Infos dernières

Les dix voitures susceptibles de griller leur joint de culasse

Les réparations automobiles sont rarement amusantes, mais griller un joint de culasse est une catastrophe que craignent tous les automobilistes. Pour ceux qui ne connaissent pas le moteur, le joint de culasse est un joint mince, généralement en acier, qui se glisse entre le bloc-cylindres et la culasse. Il est difficile à atteindre dans le meilleur des cas et le griller peut causer plusieurs autres dommages au moteur qui vont couter très cher !

Les joints de culasse sont généralement destinés à durer toute la vie du moteur, mais certains modèles ont la réputation de les recracher tôt et souvent. Consumer Reports a mené une étude basée sur les données de son enquête annuelle sur l’automobile pour repérer les voitures les plus sujettes à ce phénomène, et si vous êtes un fan de Subaru, vous savez probablement déjà que ce ne sera pas beau à voir. Il en va de même pour  BMW, et en fait, les modèles BMW et Subaru représentent la quasi-totalité de la liste de l’étude de Consumer Reports.

La BMW Série 3 de 2006-2007 est la plus significative, avec des défaillances de joints de culasse survenant entre 145 000 et 222 000 km. Ensuite, c’est un défilé de Subaru avec l’Impreza 2006-2008, l’Outback 2001-2009 et le Forester 2001-2009. Pour être juste, ces véhicules utilisent le même moteur, mais les défaillances des joints de culasse à partir de 152 000 km sont malheureusement fréquentes.

La Chevrolet Cruze 2011 est également concernée, avec des problèmes de joints de culasse qui peuvent survenir dès 100 000 km. Une autre Subaru, cette fois la Baja, entre dans la liste, suivie de la Mini 2008-2010. La Mazda MX-5 2000, la BMW X5 2013 et l’Infiniti M 2008 complètent la liste.

Un mauvais joint de culasse n’est pas un problème que l’on peut prendre à la légère. Si vous avez beaucoup de chance, vous aurez une petite fuite externe qui dégagera un peu de fumée. Souvent, la fuite provoque une surchauffe du moteur lorsque l’air pénètre dans le système de refroidissement. Vous perdrez également de la puissance, et il y a de fortes chances que le liquide de refroidissement du moteur se retrouve dans l’huile. Si le moteur ne casse pas à cause de la surchauffe, l’huile compromise le fera très vite.

J’en possède une que dois-je faire ?

Utilisez cette liste lorsque vous comptez acheter une voiture ou lorsque vous planifiez les besoins d’entretien de votre voiture actuelle pour l’année, mais n’oubliez pas que le lieu et la façon dont une voiture est conduite peuvent avoir une incidence importante sur les chances de faire sauter un joint de culasse. Si vous soupçonnez un problème avec votre moteur, ou si vous voulez vous assurer que vous ne dépenserez pas plus en réparations que pour votre prochaine voiture d’occasion, il y a plusieurs façons de savoir si un joint de culasse est sur le point d’exploser.

Une épaisse fumée blanche sortant de l’échappement est le signe d’un problème de joint de culasse ; cela signifie que du liquide de refroidissement pénètre dans la chambre de combustion et se consume avec le mélange air-carburant. Un moteur dont le joint de culasse est soufflé a souvent un ralenti irrégulier et a tendance à surchauffer, même s’il ne fait pas particulièrement chaud dehors ou si vous n’en demandez pas beaucoup. Et, en cas de doute, vérifiez l’huile. Le liquide de refroidissement qui s’infiltre à travers un joint de culasse qui a soufflé ou qui fuit se mélange à l’huile et forme une substance ressemblant à de la mayonnaise qui apparaît sur la jauge et sous le bouchon d’huile. Son épaisseur et sa quantité dépendent en grande partie de l’étendue des dégâts. La condensation peut également provoquer ce phénomène. Ne paniquez donc pas immédiatement si vous regardez sous le bouchon d’huile et que vous voyez quelque chose qui ressemble à un sandwich.

(Avec  Consumer Reports)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.