Infos dernières

Les employés de Sovac expriment leur soutien total à leur patron Mourad Oulmi

Dimanche dernier, les employés de Sovac ont organisé un sit in au niveau du tribunal de la rue Abane Ramdane pour exprimer leur soutien indefectible à leur P-DG qui était jugé à l’intérieur, dans ce qui est connu comme l’affaire Sovac.

Les employés, convaincu de l’innocence de leur patron ont repris un à un les arguments, sans failles, présentés par la défense de M.Oulmi et qui prouvent que leur patron est innocent des charges retenues contre lui.

A l’accusation d’avoir présenté un dossier incomplet pour le projet d’usine de montage automobile de Relizane. Le document indique que contrairement aux affirmation du juge d’instruction, le dossier était bien complet.

En ce qui concerne le nombre de 31 modèles assemblés au sein de l’usine Sovac et dont l’opération ne serait pas légale. Les employés, à l’instar de la défense du patron de Sovac, expliquent qu’aucune autorisation n’est nécessaire pour cela et que la société n’a pas à en demander une au conseil national de l’investissement (CNI).

Pour ce qui est du taux d’intégration qui devrait atteindre les 15% au bout de 3 ans d’activité, les protestataires relevant les arguments de la défense indiquent qu’au jours de l’arrestation de M.Oulmi, la société disposait d’encore 18 mois pour atteindre ce taux d’intégration exigé par les pouvoirs publics.

Par ailleurs, le crédit reçu par l’entreprise de la banque CPA d’un montant de 3 milliards de dinars a été entièrement remboursé.

Et dans le meme sillage, l’accusation, se basant sur une expertise du Minsitère des finances, met en avant des milliards de centimes de pertes pour l’état à cause des avantages reçu par Sovac Algerie. Pour les employés de la société automobile comme pour les avocats de la défense. cette expertise comporte de nombreuses erreurs et elle a été bâclée et n’est qu’un copier-coller des expertises faites dans des dossiers d’autres affaires du meme type.Des expertises indépendantes montre tout à fait le contraire, ont-ils expliqué.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.