Infos dernières

Les lauréats du Challenge Startupper de l’Année par Total connus

Lors d’une cérémonie organisée, le 4 mars 2019, au niveau de l’hôtel Sofitel, les lauréats du Challenge Startupper de l’Année par Total Lubrifiants Algérie, ont été distingués à l’issue d’une sélection par un jury local d’experts.

Total Lubrifiants Algérie indique dans un communiqué parvenu à notre rédaction que “le Challenge Startupper de l’Année 2018-2019 par Total, organisé simultanément dans 55 pays dont 37 en Afrique, 11 en Asie-Pacifique et Moyen-Orient, 4 en Amériques, 3 en Europe, réaffirme la volonté de Total de soutenir le développement socio-économique des pays dans lesquels le Groupe est implanté à travers le monde. Il contribue localement au renforcement du tissu social, à travers l’appui apporté aux entrepreneurs les plus innovants, dans la réalisation de leur projet”.

La même source explique que “cette deuxième édition du Challenge Startupper de l’Année par Total a recueilli près de 50.000 inscriptions dont plus de 15.000 dossiers complets. 825 finalistes ont eu la chance de pouvoir présenter leur projet devant un jury d’experts et 165 gagnants ont été récompensés”.

Le 1er gagnant de chaque pays aura le privilège de voir son projet présenté aux grands jurys mondiaux en charge de désigner 6 « Grands gagnants » pour l’ensemble des 55 pays.

Voici tel que communiqué par la société pétrolière les détail sur les gagnant du challenge.

Lauréat numéro 1 : projet BIOYEAST DZ 

Bioyeast DZ est une entreprise qui intervient dans différents secteurs d’activités: aquaculture, agroalimentaire et pharmaceutique. Elle vise à substituer des ingrédients rentrant dans la formulation d’aliments poissons qui sont la farine et l’huile de poisson, par des levures, ou les pigments caroténoïdes qui aident à la conservation. L’objectif est également de fournir la matière première pour certains secteurs comme l’agroalimentaire en faisant du recyclage des déchets d’usine laitière ou les déchets de dattes.

Bioyeast a pour objectif de produire les premiers éléments issus de la biotechnologie, faites en Algérie par des étudiants algériens afin d’améliorer la vie du consommateur en développant la pisciculture et de diversifier l’élevage de poisson, augmenter la production agroalimentaire sans passer par de l’importation et suppléer les carences dans d’autres secteurs en manque de produits de première nécessité et ce, localement.

Lauréate numéro 2 et coup de cœur féminin du concours : projet GREEN SEWING

Green-Sewing vise à revaloriser des déchets en fin de vie et à les intégrer dans une économie circulaire. L’entreprise propose notamment de transformer les affiches publicitaires expirées, en produit unique à usage quotidien.

Lauréat numéro 3 : projet NRECYCLI présenté

Nrecycli est un dispositif communautaire de tri et de collecte de déchets ménagers qui démocratise le processus de tri au sein du foyer en générant de la contrepartie. Le projet se positionne comme un pont entre le consommateur et les sociétés de recyclage tout en intégrant les différents acteurs de la chaîne de consommation.

“Ces jeunes entrepreneurs bénéficieront d’une aide financière pour développer leur projet d’un montant allant jusqu’à 2.000.000 dinars pour le 1er gagnant. Ils se verront offrir également un accompagnement personnalisé au sein d’un incubateur et une campagne de communication pour donner de la visibilité à leur projet”, conclu le communiqué de presse.

(avec communiqué)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*