Infos dernières

Les pick-ups Toyota vont partager une même plateforme

Les nouvelles générations de pick ups Toyota Tundra et Tacoma partageront une plateforme commune, appelée en interne F1, qui s’étendra à l’ensemble de ses camionnettes dans le monde à l’instar du célèbre Hilux, a rapporté Automotive News.

Cette stratégie correspond à ce que le constructeur japonais avait prévu avec son projet “unibody Toyota New Global Architecture”, lui permettant de construire une gamme de modèles comprenant la berline compacte Corolla, Avalon ainsi que le RAV4 en utilisant des parties communes sur une seule plateforme pour une plus grande efficacité.

Tundra et Tacoma sont actuellement construits en série sur une chaîne de montage commune dans l’usine Toyota du sud de San Antonio au USA, tandis que l’assemblage de Tacoma est également réalisé dans deux usines au Mexique. Bien que les deux modèles partagent une même chaîne de montage, le véhicule est construite sur des plates-formes différentes, ce qui accroît la complexité bien au-delà des 37 variations de cabine et de groupe motopropulseur des deux camionnettes.

Citant des sources internes, Automotive News a indiqué que le développement de la plate-forme partagée était presque terminé et qu’il serait introduit dès l’an prochain pour les modèles 2021. Cependant, la société reste muette sur tout autre détail, tel que son importance, sa conception ou ses caractéristiques.

La génération actuelle de Tundra remonte à 2007 avec des mises à jour majeures qui ont été introduites en 2014. La troisième génération de Tacoma date de 2015 avec un modèle rafraîchi qui devrait être introduit en 2020 au Salon de l’automobile de Chicago (USA).

Les deux camionnettes ont donné des résultats differents durant le mois dernier. En mars, les ventes de Tacoma ont enregistré une hausse de 13%, ce qui représente une 17e hausse mensuelle consécutive de ses ventes, et reste le leader dominant dans le segment en croissance des camionnettes de taille moyenne. Par contre, les ventes de Tundra au cours des trois premiers mois de 2019 ont diminué de 4,6%.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*