Infos dernières

Matthias Müller, l’ancien patron de VW nommé président de la start-up Piech

Piëch Automotive, la start-up suisse de véhicules électriques fondée par Toni Piëch, fils du défunt patron du groupe Volkswagen, Ferdinand Piëch, a nommé Matthias Müller à sa présidence.

Matthias Müller, qui a cédé la première place du groupe Volkswagen à Herbert Diess en 2018, travaillera aux côtés des fondateurs Piëch et Rea Stark pour mettre en production une voiture de sport électrique à deux places, basée sur le concept de l’année dernière, Mark Zero.

« La mission des deux fondateurs m’a tout de suite enthousiasmée, car elle est plus convaincante et plus visionnaire que toutes les nouvelles approches que j’ai rencontrées au cours de mon travail dans l’industrie automobile », a déclaré Mr Müller.

« Je suis fière d’être impliquée dans l’entreprise. Elle a le potentiel d’annoncer un nouveau chapitre de la mobilité moderne et de façonner l’avenir de l’automobile. C’est une entreprise que je soutiendrai de tout cœur », a-t-il rajouté.

La voiture terminée sera dotée d’une « technologie de batterie très innovante et d’un temps de charge record », selon l’entreprise. Le concept, contrairement aux propositions similaires des start-ups concurrentes, évite l’architecture conventionnelle « skateboard » en faveur d’une plateforme modulaire développée en collaboration avec 200 employés externes.

Avec des batteries montées au centre et alimentant un trio de moteurs électriques, le Mark Zero est censé accélérer de 0 à 100 km/h en 3,2 secondes et atteindra une vitesse maximale de 250 km/h. Une charge rapide à 80%, a indiqué M. Piëch, prendra moins de cinq minutes.

La voiture de série serait à l’heure actuelle entièrement conçue avant la construction des premiers prototypes. Elle devrait être disponible à la vente en 2022 avec une autonomie revendiquée de 500 Km.

Klaus Schmidt, ancien ingénieur en chef de BMW Motorsport, est nommé directeur général adjoint de la technologie, aux côtés d’Andreas Henke, directeur du marketing, qui travaillait auparavant pour Porsche.

En outre, Piëch a annoncé qu’il avait achevé son premier tour de financement, au cours duquel le milliardaire technologique Peter Thiel est monté à bord. Le deuxième tour, qui est nécessaire pour amener la Mark Zero à la production, commencera dans les prochains mois.

La société prévoit également de commencer bientôt la construction d’une installation d’ingénierie à Memmingen, en Allemagne.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.